Barrére (Pierre)

Lot 63
1 000 - 2 000 €
Résultat: 1 100 €

Barrére (Pierre)

Nouvelle relation de la France equinoxiale, contenant la description des côtes de la Guiane; de l'isle de Cayenne; le commerce de cette colonie; les divers changemens arrivés dans ce pays; & les moeurs & coutumes des différens peuples sauvages qui l'habitent. Paris, Piget, Damonneville, Durand, 1743. In-12 de (2) ff., IV pp., 250 pp., (1) p.: veau brun moucheté, dos à nerfs orné, pièce de titre de maroquin rouge, tranches marbrées (reliure de l' époque). Édition originale. Elle est illustrée de 2 cartes de l'Amazonie jusqu'à la rivière Marony et l'île de Cayenne et de 17 planches gravées et repliées hors texte par Mathey et Le Parmentier: Indigènes (Akoquoua, Palikour), pirogues indiennes, rade de Cayenne, instruments servant à fabriquer le Roucou, Indiens de la Guyane, Créole portée en hamac, armes, ballons, pagaras et autres ustensiles des Indiens de la Guyane, atours pour les danses, habitations indiennes, pêche du Lamentin, etc. Le meilleur livre français sur la Guyane au XVIIIe siècle. Naturaliste et médecin, Pierre Barrère (vers 1690-1755) fut envoyé en 1722 à Cayenne comme correspondant de l'Académie des sciences et médecin-botaniste du roi: il y séjourna près de trois ans. Sa relation est la meilleure publiée à l'époque, selon Numa Broc, qui la compare avantageusement à celle que Bellin publia en 1763. Et, s'il est un naturaliste et géographe de qualité - il fit connaître quelques plantes nouvelles, dont le simarouba -, <> (Numa Broc). L'ouvrage, enfin, revêt une importance littéraire. Comme l'a souligné Numa Broc, Barrère a, en effet, contribué à populariser des termes comme savane, palétuvier, pirogue, pagaie, hamac, etc., qui feront fortune dans la littérature exotique française. Bel exemplaire. Discrètes restaurations aux coiffes. De la bibliothèque du médecin montpelliérain Varnier (1709-c.1790), avec ex-libris manuscrit sur le titre. Issu d'une longue lignée d'apothicaires, médecins et chirurgiens, Varnier était également amateur d'antiquités et possédait près de trois mille médailles en argent et en bronze dont il rédigea les catalogues. Il donna un grand nombre de mémoires et traités médicaux. L'exemplaire appartint ensuite au docteur Auguste-Frédéric Dutroulau (1808-1872). Chirurgien de la Marine, Dutroulau fut chef de service des hôpitaux des colonies de 1839 à 1856. Il fut décoré en 1841 pour ses services rendus durant une épidémie de fièvre jaune à la Martinique. Il publia plusieurs ouvrages relatifs aux maladies des pays tropicaux. L'exemplaire a enfin appartenu au comte Léonard Lonce de Lapeyrouse de Bonfils (vers 1804-1895), avec cachet ex-libris sur le titre. Enseigne de vaisseau en 1830, il participa à la prise d'Alger. En 1845, il publia une Histoire de la marine française. (Broc, Géographie des philosophes, pp. 123-124.- Sabin, 3604. - Boucher de la Richarderie, VI, 255).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65