STAUNTON (George)

Lot 90
1 000 - 2 000 €
Résultat: 800 €

STAUNTON (George)

Voyage dans l'intérieur de la Chine, et en Tartarie, fait dans les années 1792, 1793 et 1794, par Lord Macartney, rédigé sur les papiers de Lord Macartney, sur ceux du commodore Erasme Gower, et des autres personnes attachées à l'Ambassade. Paris, F. Buisson, an 7 [1799]. 5 volumes in-8: veau fauve moucheté, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et verte, roulette dorée encadrant les plats, coupes décorées, tranches mouchetées (reliure de l' époque). Deuxième édition de la traduction française par Jean-Henri Castéra: elle est augmentée d'un précis de l'histoire de la Chine par Castéra et du Voyage en Chine et la Tartarie de J.-C. Huttner. L'illustration comprend un portrait, 34 figures hors texte et 4 grandes cartes gravées et repliées. Relation officielle de l'ambassade malheureuse de Lord Macartney en Chine en 1792-1794. Confrontée à un déficit marqué de son commerce extérieur avec la Chine - elle achetait des quantités énormes de thé, de porcelaine et de soieries, mais ne trouvait aucun débouché pour ses propres marchandises - l'Angleterre dépêcha une ambassade auprès de l'empereur Qianlong. Le but était d'ouvrir le marché chinois au commerce britannique: ce fut un échec. Le récit de George Staunton n'en est pas moins très attachant, avec une attention marquée pour la vie quotidienne. L'ambassade avait eu la bonne fortune de ne pas effectuer le voyage du retour par mer mais par l'intérieur des terres, voyageant trois mois durant de Pékin à Canton. <> (Jean-Paul Reding). Avec le commerce de l'opium, l'Empire britannique trouva une toute autre solution à son problème: elle inonda le marché chinois avec la drogue produite en masse dans l'Inde coloniale, provoquant un désastre sur le plan social et suscitant une corruption généralisée. Puis elle se servit de ce prétexte pour monter sur pied l'expédition militaire de 1860. Bel exemplaire en veau décoré de l'époque. Petite déchirure à la pliure de certaines cartes. (Cox, p. 344: <>- Cordier, Sinica, 2384.- Schlup, Levant, pp. 190-221: notice de Jean-Paul Reding). Une source lointaine de l'expédition britannique en Chine de 1860
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65