COLLINGWOOD (Cuthbert)

Lot 94
8 000 - 10 000 €
Résultat: 8 000 €

COLLINGWOOD (Cuthbert)

Diary written by Admiral Lord Collingwood whilst commanding the British Fleet in the Mediterranean. Decr. 1807 to Jan 1810. Sans lieu, 1807-1810. Manuscrit sur papier in-8 de (26) feuillets, vélin de l'époque. Précieux journal autographe de Lord Collingwood (1750-1810), héros de la bataille de Trafalgar et successeur de Nelson. Le journal couvre les deux dernières années de son activité, lorsqu'il commandait les forces navales anglaises en Méditerranée, du 21 décembre 1807 au 30 janvier 1810. Collingwood relève les opérations en cours, les mouvements des navires, alliés ou ennemis, les conditions de navigation. France et Angleterre étaient alors en conflit, sur fond de guerre d'Espagne. Collingwood témoigne de l'omniprésence de la Royal Navy dans la Méditerranée qui allait bientôt passer entièrement sous son contrôle. Début janvier 1808, la menace émane d'abord du camp russe, des vaisseaux de guerre croisant entre Corfou et la mer Adriatique: <<... a letter from Capt. Harvey informing me that all the Russians vessels of war (...) had sailed from Corfu up the Adriatic on the 26th last - they passed near the English ships - had Russian colours up but showed no disposition to chace them (...) I suspect the French frigates to have been escorted by the Russians>>. Collingwood ordonne ensuite le blocage du port de Corfou risquant d'être attaqué par les Russes. Dans le même temps, des affrontements ont lieu au large de la Calabre et de la Sicile. Son attention se tourne ensuite vers Toulon, Minorque et l'Espagne. Le journal rapporte les nouvelles militaires rapportées par d'autres navires, qui s'avèrent parfois fausses, surtout lorsqu'elles émanent du camp adverse: <>. Les observations militaires cèdent à des considérations politiques personnelles lorsqu'il est question de navires sept-insulaires, appartenant à l'Empire français, mais sollicitant la protection britannique. Ces navires avaient alors remplacé le drapeau français par le drapeau sept-insulaire. Des navires maltais souhaitent maintenant suivre leur exemple: <> En juillet 1809, il rapporte la saisie de navires algériens transportant du sucre, du café et des barils provenant de Minorque: <> Le journal se termine par un récit détaillé de la bataille de Roses, au large de la Costa Brava, du 22 au 26 octobre 1809, gagnée par l'armée française, et la capitulation de la ville de Gerona le 12 décembre 1809. La dernière note dans le journal date du 30 Janvier 1810. Un peu plus d'un mois plus tard, le 7 mars 1810, Lord Collingwood devait mourir à bord du Ville de Paris, au large de Minorque. De la collection du banquier new-yorkais André de Coppet (vente du 16 octobre 1956, Sotheby's, n° 1957).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65