Lot 9
8 000 - 12 000 €
Résultat: 20 000 €

[VOLTAIRE]

Traité sur la tolérance. Sans lieu [Genève, Cramer], 1763. In-8 de IV pp., 211 pp. et (1) p. pour les errata: maroquin rouge, dos lisse orné, pièce de titre de maroquin vert, triple filet doré encadrant les plats avec armes dorées au centre, coupes filetées or, bordures intérieures décorées, tranches dorées sur marbrures (reliure de l' époque). Édition originale. "Cet ouvrage est comme une somme de toute l'action de Voltaire entreprise contre le fanatisme" (Bibliothèque nationale, Voltaire, nº 571). L'affaire Calas (1762) avait profondément choqué les esprits tolérants et Voltaire en particulier. Il recueillit la veuve et les enfants, lança une vaste campagne d'opinion jusqu'au moment où un arrêt du Conseil du roi cassa enfin le jugement de Toulouse, réhabilitant la mémoire du martyr de la foi aux yeux de l'Europe protestante (1765). L'un des écrits les plus marquants de cette campagne fut, sans conteste, le Traité sur la tolérance que conclut une chaleureuse défense des libres penseurs. L'ouvrage fut mis à l'Index par Rome en 1766. Le chapitre XXIII contient la fameuse prière de Voltaire: "Ce n'est donc plus aux hommes que je m'adresse; c'est à toi, Dieu de tous les êtres. Tu ne nous as point donné un coeur pour nous haïr, et des mains pour nous égorger. (...) Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères!" Exemplaire exceptionnel, en maroquin décoré du temps, aux armes du duc d'Angoulême. Fils aîné du futur roi Charles X, Louis-Antoine d'Artois, duc d'Angoulême (1775-1844), prit la route de l'exil en 1789. Il épousa dix ans plus tard sa cousine Marie-Thérèse-Charlotte, fille de Louis XVI, dite Madame Royale, dont il n'eut pas d'enfants. Il fut nommé grand amiral de France en 1814, devint Dauphin en 1824 quand son père monta sur le trône, puis repartit en exil en 1830 à Göritz (Autriche), où il finit ses jours. Il avait résigné ses droits à la couronne en faveur de son neveu. Ses armoiries ont été frappées sur la reliure entre 1814 et 1824, c'est-à-dire entre sa nomination comme grand amiral, dont les ancres qui entourent le blason témoignent, et son titre de dauphin, qui les modifia. Le dos du volume porte deux pièces de titre: une première indiquant Oeuvr[es] de Voltair[e] et une seconde, le titre de l'ouvrage. À l'évidence, il faisait partie d'un recueil factice d'oeuvres du philosophe relié en maroquin sur les volumes duquel le duc d'Angoulême fit frapper ses armes. Olivier, Hermal et Roton, qui décrivent ce fer (planche 2552, fer nº 5), l'ont ainsi repéré sur des "ouvrages dramatiques de Voltaire" parus entre 1757 et 1763 qui furent mis en vente en avril 1920. La collection fut sans doute scindée au XIXe siècle et les volumes vendus séparément par titres; celui-ci, comprenant l'édition originale du Traité sur la tolérance, est l'un des plus précieux
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65