[THÉVENOT de MORANDE (Charles)]

Lot 12
4 000 - 6 000 €

[THÉVENOT de MORANDE (Charles)]

Le Gazetier cuirassé: ou Anecdotes scandaleuses de la cour de France. Imprimé à cent lieues de la Bastille à l'enseigne de la liberté [Londres], 1771. Suivi de: Mélanges confus sur des matières fort claires, par l'auteur du Gazetier cuirassé. Imprimé sous le soleil. Le Philosophe cynique, pour servir de suite aux Anecdotes scandaleuses de la Cour de France. Imprimé dans une Isle qui fait Trembler la Terre Ferme. In-8 de 1 frontispice, (1) f., 154 pp., (1) f. d'errata; VIII, 82 pp., (1) f. d'errata; XV pp., 93 pp., X pp. pour la Clef, (1) f. d'errata: maroquin rouge, dos lisse joliment orné, triple filet doré encadrant les plats, coupes filetées or, bordures intérieures décorées, tranches dorées (reliure de l' époque). Ces trois libelles, quoique dotés de pages de titre et de paginations particulières, ont été publiés et vendus ensemble. Deuxième édition, souvent confondue avec l'originale qui, imprimée sur un papier médiocre, n'est pas illustrée. Curieux frontispice allégorique gravé. Il représente le Gazetier cuirassé tirant à boulets rouges sur Mme du Barry (le dessin du baril la représente sous forme de rébus), le comte de Saint-Florentin et le chancelier Maupeou. Maître chanteur, Thévenot de Morande (1741-1805) avait fui à Londres après divers scandales. C'est là qu'il rédigeait ses pamphlets, les adressant manuscrits à ses victimes en offrant de ne pas continuer moyennant finance. C'est ainsi que le Gazetier cuirassé parvint au roi Louis XV. Versailles trembla et l'on examina sérieusement de mettre sa tête à prix. On préféra finalement envoyer Beaumarchais en mission secrète avec une forte somme d'argent pour circonvenir le libelliste, tandis que la vente du Gazetier cuirassé lui avait déjà rapporté mille guinées. Les livres font-ils les révolutions? Les pamphlets de Thévenot de Morande témoignent aussi de la radicalisation des Lumières à la fin du règne de Louis XV, marquée par l'ultime tentative de réaction royale sous l'égide de Maupeou, qui cassa les parlements en 1771. Robert Darton a souligné le caractère explosif de cette littérature des bas-fonds: elle contribua à la préparation intellectuelle de la Révolution en sapant l'autorité de la monarchie absolue. (Darnton, Le Diable dans un bénitier. L'Art de la calomnie en France 1650-1800, 2010, pp. 31-46.- Peignot, Dictionnaire des livres condamnés au feu, I, 78: "Ces trois libelles respirent la méchanceté la plus effrénée. Les personnages de renom y sont déchirés avec le plus cruel acharnement.") Superbe exemplaire en maroquin décoré de l'époque, condition d'exception pour un ouvrage pamphlétaire. Parfaitement conservé, il est cité par Cohen (989). De la bibliothèque Emmanuel Martin, avec ex-libris gravé (cat. 1877, n° 719)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65