[CHATEAUBRIAND]. FOUCHÉ (Joseph)

Lot 16
8 000 - 12 000 €
Résultat: 22 000 €

[CHATEAUBRIAND]. FOUCHÉ (Joseph)

Arrêté de radiation. Paris, le 2 Thermidor l'an 9 de la République une et indivisible [12 juillet 1801]. Document manuscrit signé par Fouché et le Secrétaire général Lombard: 1 page 1/2 in-folio. Remarquable pièce historique: arrêté de radiation du "citoyen Chateaubriand" de la liste infamante des émigrés, signé par Fouché. Après plusieurs années d'exil à Londres pendant la Révolution, Chateaubriand revint en France en 1800 pour y diriger Le Mercure de France avec son ami Fontanes, qui avait oeuvré pour le faire rayer de la liste des émigrés. L'écrivain avait adressé une demande en ce sens à Bonaparte, le 3 messidor an IX (22 juin 1801). L'arrêté, rendu moins d'un mois plus tard et signé par Fouché lui-même, rend officielle cette réhabilitation du "citoyen François-Auguste Chateaubriand", ancien membre de l'armée des émigrés en Belgique. Elle s'inscrit dans une politique d'amnistie que le Premier consul avait entamée en 1800: en protégeant la grande noblesse, il entendait rehausser l'éclat de sa future dynastie. Extrait des Registres des Délibérations des Consuls de la République. Vû la réclamation de François-Auguste Chateaubriand domicilié à Paris tendante à obtenir sa radiation de la liste des Émigrés. Vû le rapport du Ministre de la Police Générale. Arrêtent Art. 1er Le nom de François-Auguste Chateaubriand domicilié de Paris est définitivement rayé de la liste des Emigrés. Art 2e Le Citoyen François-Auguste Chateaubriand rentrera dans la jouissance de ceux de ses biens qui n'auraient pas été vendus, sans néanmoins pouvoir prétendre aucune indemnité pour ceux qui se trouveraient aliénés. Art 3e Les Ministres de la Justice, des Finances et de la Police générale sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent Arrêté. Chateaubriand révéla dans les Mémoires d'outre-tombe le rôle décisif joué par Mme de Staël dans sa réhabilitation: "Une lettre publiée dans le Mercure avait frappé Mme de Staël. Je vous ai dit que Mme Bacciochi, à la prière de M. de Fontanes, avait sollicité et obtenu ma radiation de la liste des émigrés dont Mme de Staël s'était occupée. J'allai remercier Mme de Staël, et ce fut chez elle que je vis pour la première fois Mme Récamier, si haut placée par sa renommée et sa beauté." Deux jours après avoir obtenu gain de cause, Chateaubriand écrivit à Mme de Staël: "Je suis citoyen français" - ajoutant: "Fouché a été très bien dans mon affaire et même à peu près le seul." L'appréciation ne manque pas de sel quand on songe que Fouché devait incarner par la suite "le crime" pour l'opposant au régime impérial. Le portrait qu'il brossa de ce "sans-culotte métamorphosé en duc" dans les Mémoires d'outretombe est féroce. Rapportant leur entrevue chez Mme de Custine après les Cent-Jours, il écrit: "Ce qu'il y avait de mieux en lui, c'était la mort de Louis XVI: le régicide était son innocence. Bavard, ainsi que tous les révolutionnaires, battant l'air de phrases vides, il débitait un ramas de lieux communs farcis de destin, de nécessité, de droit des choses, mêlant à ce non-sens philosophique des non-sens sur le progrès et la marche de la société, d'impudentes maximes au profit du fort contre le faible, ne se faisant faute d'aveux effrontés sur la justice des succès, le peu de valeur d'une tête qui tombe, l'équité de ce qui prospère, l'iniquité de ce qui souffre, affectant de parler des plus affreux désastres avec légèreté et indifférence, comme un génie au-dessus de ces niaiseries. Il ne lui échappa, à propos de quoi que ce soit, une idée choisie, un aperçu remarquable. Je sortis en haussant les épaules au crime."
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65