[BIBLE DE MORTIER]. Histoire du Vieux et…

Lot 5
15 000 - 20 000 €
Résultat: 17 000 €

[BIBLE DE MORTIER]. Histoire du Vieux et…

[BIBLE DE MORTIER]. Histoire du Vieux et du Nouveau Testament, enrichie de plus de quatre cens figures en taille-douce, &c. Avec privilège de Nos Seigneurs les États de Hollande et de West-Frise. Amsterdam, Pierre Mortier, 1700. 2 volumes in-folio [439 x 275 mm] de 1 frontispice, (9) ff., 282 pp., (4) ff. de table, errata et avis au relieur, 141 planches ; 1 frontispice, (11) ff., 154 pp., (6) ff., 20 pp. pour l'Abrégé de la chronologie de l'Écriture sainte et la table des matières, 73 planches, 5 cartes doubles : maroquin rouge à grain long, dos à nerfs richement ornés à petits fers dorés, bandes de maroquin vert mosaïquées sur les nerfs, très large dentelle dorée sur les plats, coupes et bordure intérieure décorées, tranches dorées (reliure du XVIIIe siècle). Monumentale bible illustrée, dite Bible de Mortier, du nom de son imprimeur. Elle connut d'emblée un succès européen. Ce grand livre d'images, objet traditionnel de la convoitise des bibliophiles, renferme en outre la traduction estimée de David Martin. Pasteur d'Utrecht, David Martin (1639-1721) est né à Revel (Haute Garonne). Bon prosateur du Refuge, sa traduction serre d'aussi près que possible l'hébreu et le grec. Elle sera réimprimée continûment jusqu'au milieu du XIXe siècle. 400 compositions gravées à l'eau-forte sous la direction de David van der Plaes par les meilleurs artistes du temps - dont 216 planches hors texte et 5 cartes doubles. Les compositions sont dues à Bernard Picart, Elliger, Tredeman, J. Luyken, etc. L'Avis au relieur dit assez le soin apporté par les éditeurs pour cette édition de grand luxe : « Le relieur ne doit pas battre les figures, parce que cela les peut gâter & noircir même les autres feuilles. » (Cohen, 490, donne 75 planches pour le tome second ; l'Avis au relieur indique 73 planches). L'une des planches du tome II, p. 145, a été refaite après un accident en cours de tirage. L'épreuve, avant la réparation, c'est-à-dire avant les clous, a été anciennement rapportée d'un autre exemplaire. Exemplaire en grand papier, élégamment réglé à l'encre rose. Remarquable reliure mise en oeuvre à Toulouse par Richard Wier, en maroquin orné d'une large dentelle à petits fers. Elle a été exécutée pour le comte Mac Carthy-Reagh (1744-1811), l'un des plus célèbres amateurs du dix-huitième siècle. Le fastueux collectionneur irlandais, réfugié en France pendant quarante ans, s'était installé dans les environs de Toulouse. Il avait notamment réuni un ensemble de 600 livres sur peau de vélin et il fit l'acquisition en bloc du cabinet Girardot de Préfond. Il fit venir entre 1774 et 1777, Richard Wier, relieur londonien d'origine écossaise et l'avait attaché exclusivement à son service ; ce dernier était accompagné de sa femme qui se spécialisait dans la restauration et la réglure des volumes. Exemplaire en parfaite condition. Provenance : Mac Carthy-Reagh (cat. 1815, n° 140) et Guilbert de Pixerécourt (Cat. 1838, n° 16).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65