Lot 246
6 000 - 8 000 €
Résultat: 27 570 €

CHEVREUL, Eugène


De la loi du contraste simultané des couleurs, et de l'assortiment des objets colorés, considéré d'après cette loi dans ses rapports avec la peinture, les tapisseries des Gobelins, les tapisseries de Beauvais pour meubles, les tapis, la mosaïque, les vitraux colorés, l'impression des étoffes, l'imprimerie, l'enluminure, la décoration des édifices, l'habillement et l'horticulture.
Paris, Pitois-Levrault, 1839.
1 volume de texte in-8 (213 x 129 mm) de XV, 735 pp., 2 tableaux repliés hors texte, et 1 volume d'Atlas in-4 (276 x 265 mm) de (1) f., 2 pp., 40 planches imprimées en couleurs ou en noir montées sur onglets, 9 feuillets de papier de différentes couleurs: demi-maroquin vert à coins, dos à nerfs ornés de compartiments de filets à froid, chiffre doré en pied, tranches marbrées (reliure de l'époque).
Édition originale.
L'Atlas comprend 40 planches, dont neuf repliées portent chacune trois numéros, la plupart coloriées au pochoir, ainsi que neuf feuillets imprimés sur des papiers de couleurs diverses.
La science au service des arts.
Non seulement le traité d'Eugène Chevreul (1786-1889), directeur des teintures aux Manufactures royales des Tapisseries, est un des ouvrages scientifiques majeurs du XIXe siècle, mais il exerça une influence décisive sur les arts appliqués - de l'impression des étoffes au vitrail - et sur la peinture: ses principes sur la décomposition des tons et la juxtaposition des couleurs furent étudiés et mis en pratique par les impressionnistes puis, de manière plus systématique encore, par les néo-impressionnistes jusqu'aux simultanéistes Robert et Sonia Delaunay.
Chevreul était parvenu à étudier les effets optiques colorés, obtenant 1440 tons différents qu'il situa sur six cercles chromatiques.
Paul Signac reconnut sa dette dans son fameux essai, D'Eugène Delacroix au Néo-impressionnisme (1899): “Lors d'une visite que nous fîmes à Chevreul, aux Gobelins, en 1884, et qui fut notre initiation à la science de la couleur, l'illustre savant nous raconta que, vers 1850, Delacroix, qu'il ne connaissait pas, lui avait, par lettre, manifesté le désir de causer avec lui de la théorie scientifique des couleurs et de l'interroger sur quelques points qui le tourmentaient encore.
Malheureusement le perpétuel mal de gorge dont souffrait Delacroix l'empêcha de sortir au jour convenu. Et jamais ils ne se rencontrèrent. Peut-être sans cet incident le savant aurait-il éclairé plus complètement le peintre.”
Très bel exemplaire, complet et en reliure du temps.
Quelques rousseurs sans gravité.
L'exemplaire a appartenu à Philippe Zoummeroff, qui le prêta à l'exposition En français dans le texte à la Bibliothèque nationale en 1990. Il figura ensuite dans la bibliothèque de Jean-Louis Mosès (cat.2004, nº 51).
Bibliothèque nationale, En français dans le texte, Paris, 1990, nº 237: l'exemplaire exposé.- Norman, The Haskell F. Norman Library of
Science & Medicine, I, 1991, nº 468.- Ron, Bibliotheca tinctoria, 1991, n° 201
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65