Lot 12
4 000 - 6 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 16 918 €

ACHILLE TATIUS

Les Amours de Clitophon et de Leucippe, escris jadis en grec, & depuis mis en latin, par L. Annibal Italien, & nouvellement traduits en langage françois: oeuvre tresutile & delectable, où sont deduits & esclaircis plusieurs poincts, tant des histoires anciennes que de toutes les parties de la philosophie. Paris, Pierre L'Huillier, 1568.
Petit in-8 [166 x 100 mm] de (4) ff., 147 ff. mal chiffrés 146 sans manque [le feuillet 128 est répété à deux reprises]: maroquin rouge souple à rabats, dos lisse richement orné à petit fer, double encadrement de filets dorés sur les plats avec fleurons dans les angles, tranches dorées sur marbrures (reliure des premières années du XVIIIe siècle).
Édition originale de la traduction anonyme due à François de Belleforest.
Deux autres traductions partielles du roman, composé à la fin du IIe siècle de notre ère, avaient paru auparavant: les quatre derniers Livres par
Claude Colet sous le titre de Devis amoureux (1545) et les mêmes par Jacques de Roquemaure (1556). Le succès de la traduction du roman complet par François de Belleforest est attesté par les rééditions de 1576 et 1586.
“Dès 1547, Amyot avait fait passer dans notre langue l'Histoire Ethiopique d'Héliodore; en 1559, Daphnis et Chloé. On traduit deux fois, en 1559 et 1582, les Amours d'Ismenius, trois fois en 1545, en 1556 et en 1568 les Amours de Clitophon et de Leucippe. Ces romans grecs, qui enchantent les humanistes par quelques images familières de la vie antique, plaisent aussi aux lecteurs les moins cultivés par la variété et la singularité des aventures, par tout cet appareil d'artifices un peu puérils qu'avaient inventé les anciens rhéteurs” (Gustave Reynier, Le Roman sentimental avant l'Astrée, pp. 158-159).
Ravissante reliure décorée relevant du groupe des “antiquités gauloises”, en maroquin souple à rabats, exécutée au tout début du XVIIIe siècle.
Le riche décor à petit fer du dos se distingue de ceux des reliures du même groupe reproduites au catalogue de l'exposition de Chantilly mise en oeuvre par Isabelle de Conihout et Pascal Ract-Madoux. Ex-libris du baron Roger Portalis (1841-1912), écrivain et historien de l'art.
(Brunet I, 37.- Simonin, La Carrière de François de Belleforest, 1992, p. 242, n° 35.- Conihout et Ract-Madoux, Reliures du XVIIe siècle, chefs-d'oeuvre du Musée Condé, 2002, p. 101: “Ce groupe, le plus surprenant et le plus intéressant de la famille archaïsante, est le fait d'un curieux que nous n'avons pas encore identifié avec certitude. Les reliures, presque toutes en maroquin rouge, sont souvent souples avec de petits recouvrements. Les plats portent invariablement un encadrement avec fleurons aux angles, tandis que les dos sont entièrement occupés par un décor qui peut prendre des formes diverses.”)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65