Saint Pelerinage de Rome pour le Jubilé de... - Lot 38 - Pierre Bergé & Associés

Lot 38
Got to lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Saint Pelerinage de Rome pour le Jubilé de... - Lot 38 - Pierre Bergé & Associés
Saint Pelerinage de Rome pour le Jubilé de l'année sainte 1700. Vers 1700-1705. Manuscrit sur papier in-4 de (2) ff., 130 pp.: vélin ivoire de l'époque. Manuscrit inédit relatant le pèlerinage d'un groupe de six Marseillais à Rome (24 août 1699-13 mai 1700). Il est illustré de 20 dessins à la plume, certains rehaussés de lavis, dont trois à pleine page: belle représentation à double page de San Pietro in Montorio (élévation et plan), une maison près de Vicenze (élévation et plan), 15 édifices, religieux pour l'essentiel (Jean de Latran, Sainte Marie Majeure, Tour de Pise, Panthéon, Sainte Philippe Neri, etc.) et un petit plan de la bibliothèque vaticane. 7 vues gravées d'Italie ont également été insérées. Turin, Milan, Pavie, Venise, Bologne, Macerata, Spolète, Rome, Florence, Pise, Lucques et Gênes: le périple dure six mois. Dans chacune des cités visitées, les édifices religieux attirent leur attention - la visite de Rome obéit à la logique du pèlerinage avec visite des basiliques et des églises patriarcales. Ces six voyageurs anonymes étaient sans doute des laïcs et des marchands, la liste « des amis à qui nous estions recommandés en Route » (p. 108) ne mentionnant que des noms de marchands dans les grandes villes italiennes. Volontiers chauvins, ces six représentants de la cité phocéenne comparent souvent les lieux visités aux monuments marseillais. Ainsi, à Venise, « l' église de Saint Marc n'est pas plus grande que la nostre de la majour ». Et pour se rendre à San Giorgio, « on traverse un bras de Mer de la largeur de nostre port ». Fervents catholiques, vouant un culte à saint Charles Borromée, ils relatent leur vie dans les auberges et les appartements loués « avec leurs ustensiles et nous faisions nostre mesnage » (p. 99). Une forte dimension religieuse imprègne ces hommes en quête d'émotions fortes, devant chaque relique ou, par exemple, lors de la visite des catacombes (p. 53). Mais le pèlerin marseillais ne manque pas de sensibilité artistique, parle de
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue