ANDREA PAZIENZA (1956-1988) « L'uomo trasversale... - Lot 83 - Pierre Bergé & Associés

Lot 83
Go to lot
Estimation :
2000 - 3000 EUR
ANDREA PAZIENZA (1956-1988) « L'uomo trasversale... - Lot 83 - Pierre Bergé & Associés
ANDREA PAZIENZA (1956-1988) « L'uomo trasversale », 1980 Crayon et feutre sur papier. Titré en italien « L 'uomo trasversale » Dessin au recto fait au crayon et feutre noir. H_50 cm L_35 cm Andrea Pazienza est né le 23 mai 1956. Il passe son enfance avec sa famille à San Severo, dans les Pouilles. Très tôt, il commence à dessiner et à peindre. Lorsqu'il a 13 ans, sa famille va s'établir à Pescara, où il fréquente le lycée qui va le préparer à l'école des Beaux-arts. C'est à cette époque qu'il commence à exposer ses premiers tableaux et qu'il participe à des concours de peinture. Il y remporte d'ailleurs régulièrement des prix. Ses premières bandes dessinées, jamais publiées jusqu'à présent, remontent aussi à cette même période. En 1975, Andrea Pazienza est un des fondateurs, à Pescara, de l'atelier Convergente où il présente une exposition personnelle de peintures. Après avoir achevé ses études au lycée, Andrea Pazienza s'installe à Bologne où il s'inscrit au D.A.M.S. (Disciplines Arts Musique Spectacle). Au printemps 1977 le magazine « Alter Alter » publie sa première BD: « Le straordinarie avventure di Penthotal ». La même année, il participe au magazine underground « Cannibale » et à la revue satirique « Il Male » avec les mêmes artistes avec qui il fondera la revue « Frigidaire » en 1980. Il continuera à travailler pendant plusieurs années avec «Frigidaire» qui publiera d'ailleurs les histoires de son personnage le plus connu: « Zanardi ». En 1982 Andrea Pazienza expose au Musée Communal d'Art Moderne de Bologne dans le cadre de l'exposition collective de peinture contemporaine «Registrazione di frequenze». Andrea Pazienza présente un ensemble de tableaux à la galerie d'art «Nuages» de Milan. La même année, il participe avec Altan et Echaurren à l'exposition «Nuvole a go go» au Palazzo delle Esposizioni à Rome. Entre-temps, il collabore aux magazines les plus importants d'Italie: « Linos », «Corto Maltese », « C omic Art », « Zut », « Tango » et bien d'autres encore. Certaines de ses histo
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue