[PORTULAN]. Atlas manuscrit. Marseille, Honoré... - Lot 143 - Pierre Bergé & Associés

Lot 143
Got to lot
Estimation :
100000 - 200000 EUR
Result without fees
Result : 340 000EUR
[PORTULAN]. Atlas manuscrit. Marseille, Honoré... - Lot 143 - Pierre Bergé & Associés
[PORTULAN]. Atlas manuscrit. Marseille, Honoré Boyer, 1648. Atlas grand in-folio (57 x 38 cm) de 8 cartes doubles sur peau de vélin: veau fauve, dos lisse, double encadrement de filets dorés sur les plats avec fleurons dorés dans les angles, décor doré central fait d'une couronne et de fleurs (reliure de l'époque). Précieux atlas manuscrit sur peau de vélin composé de huit cartes doubles (environ 76 cm de large sur 57 de hauteur) montées sur carton. Elles sont encadrées d'une bordure peinte en plusieurs couleurs avec rehauts d'or et portent, dans les angles, un drapeau sur fond bleu avec, au centre, une croix noire entourée de blanc. (Cette bannière est utilisée dans une carte de François Ollive de 1662 pour figurer la Provence). Les cartes aux tons vifs et variés sont rehaussées d'or: l'illustration comprend des roses des vents, des représentations de navires, quelques villes et armoiries des pays, parfois des monstres marins et des scènes: scènes de chasse en Afrique, Christ portant la croix, Maure dans une tente. Les cartes ont toutes été exécutées sur une seule pièce de vélin, sauf trois d'entre elles qui sont formées d'une pièce principale et d'une bande raboutée. L'atlas a été réalisé en 1648 par un cartographe marseillais inconnu jusqu'alors, Honoré Boyer. Absent de tous les répertoires spécialisés, il paraît avoir été un cartographe amateur, puisant notamment ses sources dans les atlas espagnols, portugais et italiens pour les grandes cartes nautiques d'Europe, de Méditerranée et d'Amérique comme le montrent les toponymes utilisés. Marseille était au XVIIe siècle l'un des centres importants de production de cartes marines. «Les premiers témoins d'une hydrographie marseillaise sont contemporains du déploiement commercial du port en direction des Echelles, au XVIe siècle» (M. Mollat du Jourdin et M. de La Roncière, Les Portulans, nº 74). Le plus célèbre des cartographes marseillais fut François Ollive, membre d'une dynastie fameuse. Les huit cartes représenten
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue