ECOLE DE L'EUROPE DE L'EST VERS 1630

Lot 30
Got to lot
Estimation :
100000 - 150000 EUR
Result without fees
Result : 260 000EUR
ECOLE DE L'EUROPE DE L'EST VERS 1630
Réception de l'ambassadeur ottoman Yousouf Mouttaher Agha par le prince de Transylvanie Gabriel Bethlen, au château de Gyulafehérvar, en 1625 Toile. H_60 cm L_87 cm. Une réception en Transylvanie en 1625 Notre tableau représente la réception donnée en 1625 par Gabriel Bethlen, prince de Transylvanie, en l'honneur de l'ambassadeur ottoman Yousouf Mouttaher Agha, au château de Gyulafehérvar (aujourd'hui Alba Lulia en Roumanie). L'iconographie de cette oeuvre témoigne de l'histoire et des relations entre les ottomans et la Transylvanie, pendant la guerre de Trente ans qui déchira l'Europe entre 1618 et 1648. Il s'agit d'un document unique sur un château transylvanien, particulièrement en ce qui concerne le décor intérieur, car la plupart de ces imposantes constructions (dont celui de Gyulafehérvar), furent détruites dans les contre-offensives menées par les Habsbourg, emportant les traces de la principauté transylvanienne. La scène se déroule dans la grande salle de cérémonie du château. Le prince Gabriel de Bethlen est assis à droite de la table, revêtu du riche kaftan d'honneur (hilât) envoyé par le Sultan Mourad IV (1623 - 1640), représentant son rôle officiel. Il porte également le couvre-chef traditionnel des princes de Transylvanie à aigrette et plume noire (üsküf, kuka). En contrepartie de certaines obligations telles un tribut annuel, chaque prince de Transylvanie (voyvode en turc), élu par les nobles selon la coutume, obtenait la protection du Sultan et recevait les insignes de son rang, auxquels appartiennent le kaftan, l'étendard... A sa gauche, Gabriel Bethlen a placé le représentant du Sultan Mourad IV, Yousouf Mouttaher Aga, accompagné d'une nombreuse suite. Les représentants des grandes familles transylvaniennes se tiennent debout derrière eux, vêtus d'une cape rouge traditionnelle, et l'un d'entre eux (sur la droite) tient à la main droite la hache symbole de pouvoir que l'on retrouve chez les souverains de Bohême. De dos, assis sur les chaises, se tien
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue