TINAN Jean de (1874-1898)

Lot 38
Got to lot
Estimation :
8000 - 10000 EUR
Result without fees
Result : 8 000EUR
TINAN Jean de (1874-1898)
17 Lettres autographes signées, 1895-1898, à Pierre Louÿs; 39 pages formats divers, enveloppes. Bel ensemble inédit reflétant la profonde amitié qui liait Jean de Tinan et Pierre Louÿs. Cette correspondance inédite (qui ne figure pas dans la Correspondance publiée par Jean-Paul Goujon en 1995) retrace l'époque de la revue Le Centaure et les relations entre ses collaborateurs, dont Henri Albert, André Lebey... Tandis que Tinan est en proie à une santé fragile et forcé de rester au repos, notamment à l'abbaye de Jumièges dans sa famille, Louÿs voyage; Tinan lui écrit à Alger, Montignysur- Loing, Paris... Il lui fait part, non sans panache et humour, des rebondissements de ses histoires sentimentales, de ses lectures, de ses travaux en cours et de l'évolution de sa santé... Plaquette autographe signée, La Corde d'Argent, Chronique, mdcccxcvi (cahier de 16 p. sur papier Japon, dont 7 écrites), dédicacée "à mon ami Pierre Louÿs", et datée "Abbaye de Jumièges - Septembre 1895". Une page de faux-titre annonce trois ouvrages en préparation: Les Niobides, Le Démon de Satyre et C. Valerius Catullus, Veronensis. L'épigraphe est empruntée à l'abbé de Saint-Real: "...Un miroir que l'on promène le long d'un chemin". Enfin, la première (et dernière) partie s'ouvre sur ce texte: "Je n'ai pas voulu vous faire attendre trop longtemps la dédicace qui vous est due. Voici - déjà - le début de mon prochain livre. J'y ai, jusqu'ici, respecté toutes les idiosyncrasies (cf. Paludes). N'oubliez pas, demain, midi, au d'Harcourt"... [21 décembre 1896]. "D'abord, à Zohra bent Brahim - (Z.b.B.) - ta folle maîtresse aux cils purs, salut - Et puis quelques lignes en attendant que la mienne (de maîtresse aux cils purs) arrive. D'abord j'ai la queue écorchée (mauvais, très mauvais, très) et fâcheusement engorgés sont mes ganglions inguinaux (très mauvais) - alors je ferai seulement des choses... Bien. T'es renseigné. Et puis j'ai interrompu mon roman Mémoires d'un j. h. sans scrupules parce que je b
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue