Jean-François PORTAELS (1818-1895)

Lot 125
Got to lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
Jean-François PORTAELS (1818-1895)
Portrait de belle orientale Toile Signée et située au Maroc en bas à gauche H_45 cm L_37 cm Jean-François Portaels (1818-1895) L'oeuvre picturale de ce grand peintre orientaliste nous invite au voyage. Son oncle, Corneille Portaels, lui répétait déjà la phrase prêtée à Bonaparte: «Les grands noms ne se font qu'en Orient». Le peintre passe les premiers moments de sa vie à Vilvorde, petite commune brabançonne rurale. C'est là que le peintre croquera ses premiers dessins ayant pour sujet principal l'église du village, et l'atmosphère qui y règne. «Sois persuadé que si je suivais mon désir, je ne quitterais jamais Vilvorde, mais dans ce monde, on fait très peu ce que l'on veut.» Jean Portaels Il suit une formation classique de quatre années consécutives, auprès de son maitre, François-Joseph Navez, à l'Académie de Bruxelles. Il quitte Bruxelles pour Paris et s'inscrit à l'Ecole des Beaux-Arts. Pendant son temps libre, il va admirer les tableaux des maîtres anciens au Louvre et se rend dans les salons parisiens pour s'inspirer de la tendance artistique du moment. Il suit les cours de Paul Delaroche pour se perfectionner. L'Orientalisme est au goût au jour milieu du XIXe siècle. Les expositions, galeries et salons sont influencés par ce nouveau goût pour l'Orient, mais à des degrés différents. La carrière professionnelle de Portaels prendra une direction déterminante par l'ambiance orientalisante liée au milieu parisien qu'il fréquente. Par l'obtention du Prix de Rome en 1842, son envie de nouveaux horizons se fait de plus en plus grande. Il ressent le devoir d'aller plus loin dans son Grand Tour et d'aller au-delà de la Ville Eternelle, en Orient. Il continue son long voyage en traversant la Turquie, le Liban, la Terre Sainte et Jérusalem où il va à la rencontre du mystère oriental tant envié par l'artiste. Entre temps, il retourne à Rome travailler sur ses projets à l'aide de ses croquis dessinés sur le vif durant ses nombreux voyages en Orient. Mais l'appel de l'Orient
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue