Henri d'Orléans, duc d'Aumale (1822-1897)

Lot 23
Got to lot
Estimation :
400 - 500 EUR
Result without fees
Result : 451EUR
Henri d'Orléans, duc d'Aumale (1822-1897)
Fils de Louis- Philippe; général, et collectionneur. [AF] L.A. et L.A.S., 1853-1858, [à son ami maréchal PÉLISSIER]; 4 pages in-8, et 1 page in-8 (deuil). INTÉRESSANTES LETTRES D'EXIL 12 janvier 1853. Il n'a rien à cacher: «Après tout vous avez été 6 ans avec moi»... Nouvelles de la vie de la famille, dont la plus grande partie est à Claremont. «Mon Douar est installé à Orleanshouse, où je pioche un peu, range mes livres, monte à cheval avec mon fils, et élève des fleurs, des poules et des porcs. Nous vivons tranquilles, sans conspirer et sans nous décourager». Ils auront bientôt fini la vente des biens qu'on leur a laissés, «bien décidés à ne communiquer avec nos spoliateurs que par la voie des tribunaux, lorsque la justice sera débaillonnée»... Le récit de la prise de LAGHOUAT l'a remué: «je n'entends jamais parler de battre la charge sans que le coeur ne me tape bien fort. J'ai été bien affligé des pertes [...] et notamment de la mort de mes deux bons amis, Bouscaren et Bessières, c'étaient de vaillants soldats et de nobles caractères»... Il évoque aussi ses chevaux, dont Baba Ali, resté à Chantilly... Twickenham 27 juin 1858, lui envoyant sa brochure sur Alésia: «j'ai raconté et discuté un siège; j'aurais bien mieux aimé en conduire et surtout en terminer un comme vous»... ON JOINT 3 P.S. ou L.S., 2 photographies, et une carte d'entrée à ses obsèques
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue