EMILE-JACQUES RUHLMANN (1879 - 1933)

Lot 35
Got to lot
Estimation :
100000 - 150000 EUR
EMILE-JACQUES RUHLMANN (1879 - 1933)

Rare petite table de toilette pour homme dite «Barbière»
Amarante sur bati de chêne massif, corps a coffre écusson galbé surmonté d'un abattant découvrant une psyché cernée d'un jonc plat d'ivoire. Le meuble ouvre en façade par deux portes inférieures surmontées par deux tiroirs à ouvertures latérales inversées.
Plateau et panneaux antérieurs gainés d'origine de galuchat naturel. Poignées de préhension à houppe de soie, bouton et sabots d'ivoire.
Vers 1915
H_77,5 cm L_27,5 cm P_34,5 cm
Notes:
- Modèle issu des carnets de croquis de 1913 à 1919 et plublié en 1924.
- Variante de la table écusson 1913.
- Porte le timbre du Tribunal de Commerce «T. C» encadrant un cartouche rectangulaire portant la mention «déposé». «France et lois» sont aussi lisible dans ce cachet qui induira l'attribution erronée à T. Chanut dans le Larousse Arts et styles, Le Mobilier Art Déco, 1985.
- Florence Camard, Ruhlmann, Hayot, p.66: elle confirme que dès 1913, «il commence à proposer ?ses? meubles, prototypes dont l'exécution est confiée à des ébénistes travaillant à sa façon». À la page 67 elle relève le point important que «l'avocat Guillerè, homme déterminant (...) a réussi à imposer, non sans mal, le principe de la propriété artistique assurant, en principe aux auteurs une rétribution pour les modèles que d'autres éditent.»
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue