LA GUEPIERE, Philippe de Recueil d'Esquisse... - Lot 28 - Pierre Bergé & Associés

Lot 28
Go to lot
Estimation :
12000 - 16000 EUR
Result without fees
Result : 10 000EUR
LA GUEPIERE, Philippe de Recueil d'Esquisse... - Lot 28 - Pierre Bergé & Associés
LA GUEPIERE, Philippe de Recueil d'Esquisse d'Architecture représentant plusieurs monuments Stuttgart, 1759 BEL EXEMPLAIRE, RARE, BIEN COMPLET DU GRAND PLAN DU WURTEMBERG. PREMIER « CATALOGUE RAISONNE » D'UN GRAND ARCHITECTE FRANCAIS DES LUMIERES. CET EXEMPLAIRE A APPARTENU A PIERRE-NOEL ROUSSET, AUTRE GRAND ARCHITECTE FRANCAIS Deuxième édition In-folio (500 x 337mm). Vignette, fleuron et bandeaux gravés ILLUSTRATION : portrait de l'auteur et 48 planches gravées à l'eau-forte (dont un grand plan dépliant) RELIURE DE L'EPOQUE. Cartonnage vert, dos à nerfs PROVENANCE : Pierre-Noël Rousset (ex-libris manuscrit sur la page de titre) -- « Artium Genio » (François Pouillon) -- Marlborough (1999) REFERENCE : Klaiber, 1959 Charnières fendues La Guêpière (né en 1715) suit les cours de Jean-François Blondel et concourt pour le Grand Prix de l'Académie en 1736 et 1737. En 1752, il devient l'architecte français de Charles-Eugène de Wurtemberg. La Guêpière, est l'un des architectes, qui, comme François de Cuvillies à Munich, « exportèrent » le style architectural et ornemental français en Allemagne. Ses principaux travaux concernèrent le Neues Schloss de la résidence ducal de Stuttgart, le château de Karlsruhe, la retraite de Schloss Solitude près de Stuttgart, et celui de Monrepos à Ludwigsburg. Recueil de différents projets d'architecture est publié la première fois en 1752. Il est générallement considéré comme étant « the first French collection of the work of a single architect » (Klaiber), à la manière d'un catalogue raisonné. L'édition de 1759, considérablement augmentée, est donc le deuxième livre consacré à l'oeuvre d'un seul architecte français. La grande majorité des projets représentés dans l'édition de 1759 (qu'ils aient été ou non réalisés) sont, suivant l'enseignement de Blondel, de facture classique. Cependant, les projets de style rococo, présentent toute la démesure du rocaille allemand, que n'aurait pas autorisé le goût parisien, en 1759, si le livre avait été conçu à Paris. Les deux é
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue