JACOB, Max

Lot 725
Go to lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Result with fees
Result : 11 905EUR
JACOB, Max
Le Cornet à dés. Paris, Librairie Stock, 1922.
In-16 (142 x 92 mm) de de 1 f.n.ch., p. 5 à 63; vélin vert à la Bradel, titre or en long sur le dos, couverture et dos conservés, tête dorée, étui de papier vert marbré (reliure de l'époque).
Petite anthologie établie et préfacée par Georges Gabory.
Elle est ornée en frontispice d'un portrait de Max Jacob dessiné par Picasso.
Exemplaire unique, réalisé par Max Jacob pour Willy Michel.
Il est enluminé par l'auteur d'environ 50 compositions originales réalisées à l'aquarelle (quelquesunes avec rehauts de gouache) ou au lavis de gris.
Illustration spirituelle et délicate, d'une grande fraîcheur d'inspiration: le cornet et ses dés, têtes d'hommes et de femmes, animaux, fleurs, une sérénade, un squelette, un dauphin, une danse "nègre", frises et ornements divers. Les deux aquarelles ornant la préface ne sont pas de Max Jacob; l'une d'elles porte une signature que nous n'avons pas pu identifier: "Giov [?] Leonard".
Envoi de Max Jacob sur la page de titre:
Puisse le second joueur des dés être mon ami Willy Michel.
Max Jacob.
avril 36
Le photographe Willy Michel (1904-1976), installé à Saint-Germain dès les années 1920, acclimata le photomaton en France. Propriétaire en 1928 de la première cabine parisienne de photos d'identité (26, boulevard des Italiens), il avait pris l'habitude de poser en même temps que ses clients célèbres: Man Ray, Max Jacob, Erroll Flynn ou Bing Crosby.
Sur le premier contreplat: ex-libris de Willy Michel gravé par Paul Valéry en 1943
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue