MONTAIGNE, Michel de.

Lot 860
Aller au lot
40 000 - 60 000 €
Result with fees
Result : 54 341 €

MONTAIGNE, Michel de.

Les Essais. Edition nouvelle, trouvee après le deceds de l'autheur, reveüe & augmentee par luy d'un tiers plus qu'aux precedentes impressions. Paris, Abel L'Angelier, 1595 [1602].
In-folio [351 x 220 mm] de (12) ff., 523 pp., 232 pp., la dernière pour les errata non chiffrée: veau fauve glacé, dos à six nerfs orné de caissons de filets dorés avec chiffre "DSM" doré et répété, triple filet doré encadrant les plats (reliure de l'époque).
Première édition complète des Essais, en partie originale: c'est aussi la première imprimée au format in-folio.
Elle est due à Mlle de Gournay, la "fille d'alliance" de Montaigne, qui l'a fait précéder d'une longue préface. Établie d'après les manuscrits de l'auteur, elle est augmentée d'un tiers: elle fixe le texte définitif des Essais.
Exemplaire complet du célèbre avis de Montaigne "Au lecteur": C'est icy un livre de bonne foy...
Égaré au moment de l'impression, l'avis manque à de nombreux exemplaires, singulièrement ceux à l'adresse de Michel Sonnius qui a partagé l'édition avec Abel L'Angelier.
En vue d'écouler les invendus, Abel L'Angelier fit imprimer en 1602 de nouvelles pages de titre toujours datées de 1595; c'est le cas du présent exemplaire qui offre par ailleurs la particularité d'avoir les pages 63-64 et 70 en premier état. En revanche, les errata sont en 25 et 24 lignes, c'est-à-dire en second état.
L'exemplaire a été relié à l'époque pour un amateur dont le monogramme doré "DSM" est répété le long du dos.
Jusqu'à une date récente, ce monogramme était considéré comme celui de Scévole de Sainte-Marthe.
L'exemplaire porte de nombreuses annotations à l'encre de l'époque sur les soixante-sept premières pages. En l'absence de document autographe de Scévole de Sainte-Marthe, l'attribution reste une conjecture.
Bel exemplaire, réglé et à grandes marges: il porte 16 des 21 corrections manuscrites de Marie de Gournay.
Provenance: DSM, avec monogramme doré au dos [Scévole de Sainte-Marthe?].- Comte de Lignerolles (cat. I, 1894, nº 450).- Jean Tannery, gouverneur de la Banque de France (cat. 1954, nº 104).- Georges
Heilbrun (catalogue 10, 1955, nº 114: "Précieux et très bel exemplaire du poète Scévole de Sainte-Marthe. Il est réglé, relié à son chiffre, et porte dans les marges quelques notes de sa main. Scévole de Sainte-Marthe, trésorier général de France, avait sans doute connu Montaigne.").- Francis Pottiée-Sperry, avec ex-libris (cat. Michel de Montaigne et son temps, 2003, nº 7).
Coins, coiffes et mors habilement restaurés.
Desan, Montaigne dans tous ses états, p. 159: "Le troisième livre fut imprimé sur une presse différente de celle utilisée pour les deux premiers livres. Presque tous les exemplaires connus comportent des corrections manuscrites de Marie de Gournay. L'avis «Au lecteur», égaré au moment de l'impression, manque dans de nombreux exemplaires."- Desan, Bibliotheca Desaniana, nº 21: "Au total, nous comptons 1409 additions par rapport à l'édition de 1588. L'avis «Au lecteur» est absent dans presque tous les exemplaires Sonnius et dans plus de la moitié des exemplaires L'Angelier."
Le texte définitif des Essais
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue