CÉLINE, Louis Destouches, dit Louis-Ferdinand.

Lot 947
Got to lot
Estimation :
20000 - 30000 EUR
Result with fees
Result : 12 006EUR
CÉLINE, Louis Destouches, dit Louis-Ferdinand.
Mort à crédit. Roman. Paris, Denoël et Steele, 1936.
Fort in-8 [210 x 138 mm] de 698 pp., la dernière non chiffrée: broché, couverture de papier crème; étui-chemise moderne en toile noire.
Édition originale. Exemplaire du service de presse sur papier d'édition.
Le roman d'inspiration autobiographique fut éreinté lors de sa parution: on dénonça l'obscénité de ce "florilège de vespasienne". L'éditeur Robert Denoël en avait pourtant retiré les passages les plus audacieux tout en se lamentant: "Nous avions manqué le Goncourt nous ne raterons pas la correctionnelle."
Au verso de la dédicace à Lucien Descaves figure cette note imprimée: "À la demande des éditeurs, L.F. Céline a supprimé plusieurs phrases de son livre, les phrases n'ont pas été remplacées.
Elles figurent en blanc dans l'ouvrage."
La mévente de son roman devait durablement affecter Céline.
Envoi autographe signé sur le faux-titre:
A Andre Gide
Tres sincere hommage
LF Celine
Gide a noté au crayon, au recto du premier feuillet blanc, les neuf pages correspondant aux passages du livre qui l'ont particulièrement marqué. De même, on relève de discrets traits de crayon en marge, témoins de sa lecture attentive.
Traces d'usure dues à la piètre qualité du papier: petite restauration dans la marge intérieure du premier cahier.
Une provenance inattendue.
Dans une page de son Journal consacrée à la publication de Bagatelles pour un massacre, André Gide revient sur son admiration pour Mort à crédit: "Une entre-lecture cursive m'avait d'abord fait considérer Mort à crédit comme fort inférieur au Voyage au bout de la nuit, que j'avais lu avec un épatement inégal, mais par moment (vers la fin du livre surtout) considérable. Sur l'insistance d'un ami, j'ai repris le livre tout entier (je parle de Mort à crédit) sans plus en sauter une phrase, et pour me convaincre qu'il ne le cède en rien au premier. J'y trouve même, de-ci, de-là, des accents d'une sensibilité singuli
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue