COCTEAU, Jean.

Lot 953
Go to lot
Estimation :
800 - 1000 EUR
Result with fees
Result : 2 022EUR
COCTEAU, Jean.
La Corrida du premier Mai. Paris, Bernard Grasset, 1957.
In-12 [184 116 mm] de 214 pp., (4) ff.; demi-maroquin lavallière, dos à nerfs, non rogné, tête
dorée, couverture et dos conservés (Boichot).
Édition originale. Elle est illustrée de 7 compositions de Jean Cocteau reproduites à pleine page, dont le frontispice.
Un des 200 exemplaires du service de presse numérotés sur alfa mousse (nº 5).
La Corrida du premier mai. Hommage à Manolette. Notes sur un premier voyage en Espagne. L ’improvisation de Rome
[à propos d’une exposition Picasso].
Le 1er mai 1954, Jean Cocteau assiste à Séville, durant la féria, à une corrida au cours de laquelle le torero Damaso Gomez lui brinde un taureau. Il jette en hâte des notes sur ce fascinant "spectacle
héréditaire": "Il s’agissait de fixer les modifications de la conscience obtenue chez un Français par cette drogue du peuple d’Espagne: la corrida."
(Bergé, Album Cocteau, Pléiade, 2006, p. 312.)
Envoi autographe signé:
à Pierre
l’ami de coeur
Jean
Château l’Arc
Septembre 1957
L’envoi témoigne de l’amitié qui lia les deux hommes. Quelques années plus tard, l’héritier de Jean Cocteau, Édouard Dermit, devait à son tour confier à Pierre Bergé la gestion de l’oeuvre, prolongeant ainsi la mission qu’il avait reçue du poète.
"À Pierre, l’ami
de coeur"
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue