JAKE ET DINOS CHAPMAN

Lot 115
Go to lot
Estimation :
15000 - 20000 EUR
JAKE ET DINOS CHAPMAN
Excess Energy Expenditure Page, 1996 Crayon, collage, feutre, stylo bille et résine sur papier. Pencil, collage, felt pen, pen and resin on paper. H_125 cm L_122 cm Provenances: - James Cohan Gallery, New York - Helly Nahmad Gallery, London, - collection privée JAKE ET DINOS CHAPMAN Après avoir étudié au Royal College of Art, et fait partie des Young British Artists, Jake et Dinos Chapman travaillent comme assistants de Gilbert & George. Ils collaborent à un projet commun depuis le début des années 1990 pour marquer le monde de l'art: tout d'abord par leurs statues (inspirées des mannequins commerciaux en résine), représentant notamment des scènes de torture ou des enfants mutants nus (Fuck faces, 1994 et Cock-shiter, 1997). La véritable dimension de l'oeuvre tient au cynisme de l'ambition, qui est explicitement d'atteindre à une valeur culturelle nulle. Leur art ne vise qu'à produire une esthétique de l'inertie, de l'indifférence, du détachement. Récemment, leur travail s'est axé sur la construction de maquettes, agrémentées de figurines en modèle réduit, et représentant diverses scènes, notamment l'Holocauste sur la pièce intitulée Hell1 ou le cycle Come and See (2013), dont le titre est emprunté au film du même nom d'Elem Klimov (traduit en français par Requiem pour un massacre). Leur oeuvre Fucking Hell incorpore 30 000 figurines miniature (soldats nazis, squelettes) regroupés en 9 scènes représentant autant de massacres. Ces artistes jouent beaucoup sur l'effet de choc de leurs thèmes (moralité, religion, sexe, mort, philosophie, histoire de l'art, société de consommation, etc.), sur la controverse et le second degré. Les oeuvres mêlent souvent l'humour et l'horreur.
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue