GUILLAUME APOLLINAIRE. L'Horloge de demain.... - Lot 60 - Pierre Bergé & Associés

Lot 60
Go to lot
Estimation :
30000 - 40000 EUR
Result with fees
Result : 58 500EUR
GUILLAUME APOLLINAIRE. L'Horloge de demain.... - Lot 60 - Pierre Bergé & Associés
GUILLAUME APOLLINAIRE. L'Horloge de demain. [1917]. Calligramme autographe avec dessins sur papier contrecollé sur carton (205 x 128 mm), encre et gouache. Extraordinaire calligramme autographe en couleur. Il a été reproduit au pochoir dans le quatrième numéro de la revue 391 publié à Barcelone. Figure tutélaire des avant-gardes, Guillaume Apollinaire fut constamment sollicité par Picabia au début de l'aventure dada: il lui écrit à maintes reprises pour lui demander des textes pour Dada, lui témoignant toute son admiration. En 1916-1917, Duchamp lui dédie son ready-made Apolinère Enameled et Picabia reproduit en mars 1917 L'Horloge de demain dans la revue 391. L'engagement du poète dans la guerre, sa naturalisation puis son patriotisme, finiront cependant par le rendre suspect aux yeux des jeunes révoltés de Dada. Sa mort de la grippe espagnole le 9 novembre 1918 à la veille de l'Armistice, “laisse désemparés les innombrables artistes, peintres ou poètes pour qui Apollinaire était le «dernier poète », un mentor et souvent un ami” (Julie Béret). Et si, comme le regrette Julie Béret, la jonction d'Apollinaire avec le dadaïsme zurichois ne s'est pas faite, l'hommage publié par Picabia en décembre 1918 dans Dada 3 dit assez l'importance de son oeuvre dans les révolutions artistiques du début du siècle: “Sa mort me semble encore impossible. Guillaume Apollinaire est un des rares qui ont suivi toute l'évolution de l'art moderne et l'ont complètement comprise, il l'a défendue vaillamment et honnêtement parce qu'il l'aimait, comme il aimait la vie, et toutes les formes nouvelles d'activité. Son esprit était riche, somptueux même, souple, sensible, orgueilleux et enfantin. Son oeuvre est pleine de variété, d'esprit et d'invention.” “Pour ma part je regrette que L'Horloge de demain, de 391, n'ait pu être reproduite dans Calligrammes. Je crois en effet que cette oeuvre, tout en restant dans la tradition populaire des graffiti, aux confins de l'art d'écrire et
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue