Julien VOCANCE.

Lot 201
Go to lot
Estimation :
1000 - 1500 EUR
Result with fees
Result : 1 011EUR
Julien VOCANCE.
Le Livre des haï-kaï. Paris, Société française d' éditions littéraires et techniques, 1937.
In-12, cartonnage de papier doré à la Bradel, non rogné, tête marbrée, couverture et dos conservés (reliure de l' époque).
Édition originale.
Dans sa Lettre-préface, Julien Vocance, de son vrai nom Joseph Seguin, remercie son correspondant d'avoir, le premier, importé en France le genre du haï-kaï (ou haïku) avec sa plaquette Au fil de l'eau, et de lui avoir ainsi donné l'idée de rendre sous cette forme poétique brève ses impressions de tranchées: elles ont paru sous le titre de Cent visions de guerre dans
La Grande Revue en 1916. “Ces impressions, sans doute parce qu'avec elles le haï-kaï venait de recevoir son second baptême, celui du sang, obtinrent, vous vous en souvenez, un réel succès [...] attirant dans le petit groupe de haïjins (ou faiseurs de haï-kaï) que nous formions alors, des esprits aussi originaux que Jean Paulhan et Paul Éluard [...].”
Envoi autographe signé:
A Paul Éluard, en souvenir d'un passé déjà bien lointain, et comme témoignage de très cordiale sympathie
Julien Vocance
Paul Éluard a fait relier en tête trois lettres reçues de l'auteur:
- une carte de visite du 10 janvier 1919 le remerciant de l'envoi de sa “plaquette”; - une lettre autographe signée du 8 mars 1919 (2 ½ pp.) lui indiquant posséder déjà - et apprécier - le Guerrier appliqué de Paulhan et désireux de recevoir “sa traduction de proverbes malgaches”. Il se propose d'adresser à Paulhan les deux numéros de la Grande Revue dans laquelle ont paru ses “haï-kaï”; - une lettre autographe signée du 4 mai 1920 (1 ½ p. in-8) le remerciant de l'envoi “du bel exemplaire dédicacé des Animaux et leurs hommes” pour lesquels il a rédigé une note pour la NRF dont il espère qu'elle sera acceptée.
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue