Vierge à l'Enfant en pierre calcaire sculptée...

Lot 24
Aller au lot
Estimation :
20000 - 25000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 27 300EUR

Vierge à l'Enfant en pierre calcaire sculptée...

Vierge à l'Enfant en pierre calcaire sculptée en ronde-bosse. Légèrement déhanchée, le buste rejeté vers l'arrière, elle porte l'Enfant assis sur son bras gauche; visage large et triangulaire aux yeux étirés vers les tempes avec globes oculaires saillants et bouche aux lèvres minces; chevelure aux larges ondulations et boucles enroulées sur les tempes; elle est revêtue d'un voile tombant dans le dos avec plis en cascade, d'une longue robe à la simple encolure arrondie, serrée à la taille par une ceinture orfévrée dont la longue extrémité descend sur le devant, et d'un manteau dont les pans ouverts sont retenus par un double lacet sur la poitrine; l'Enfant est habillé d'une longue tunique au col fermé par une rangée de petits boutons.
Lorraine, Toul, vers 1360
Hauteur: 103 cm
(manque la main droite de la Vierge et les mains de l'Enfant, petite restauration au nez de la Vierge)
Cette belle Vierge se rattache à l'art statuaire de Lotharingie et plus précisément à un atelier toulois du troisième quart du XIVe siècle. On peut en effet la rapprocher d'une Vierge à l'Enfant, conservée au musée municipal de Sarrebourg (inv.
n°1596) et d'une sainte Anne Trinitaire d'une collection privée de Charmes-sur-Moselle reprenant certains caractères communs notamment dans les boucles enroulées sur les tempes, le traitement des mains, la longue extrémité de la ceinture ornée de cabochons, l'ouverture du manteau aux bords légèrement ondulés jusqu'au col de l'Enfant fermé par un rang serré de boutons.
Ouvrage consulté: J. A. Schmoll dit Eisenwerth, Die
Lothringische Skulptur des 14. Jahrunderts, Petersberg, 2005, cat. 425 et 439.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue