KEPLER, Johannes

Lot 197
Aller au lot
60 000 - 80 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 73 298 EUR

KEPLER, Johannes

Harmonices Mundi libri V. Linz, Johann Planck pour Gottfried Tampach, 1619.
In-folio (284 x 180 mm) de 4 ff.n.ch., 64 (mal ch. 66), 255 pp., et 5 planches gravées, une vignette sur cuivre pour page 186 sur une feuille; vélin souple, dos lisse (reliure de l' époque).
PMM, 112; Sparrow, 115; Caspar, 58; Dibner, 6; Gingerich, 33; Horblit, 58; Norman, 1207; DSB, VII, 289-312.
Édition originale, rare, de l'un des plus importants traités scientifiques jamais publiés.
Avec cet ouvrage - et avec l'Astronomia Nova publiée en 1609 - Kepler (1571-1630) établit les trois lois décrivant les propriétés principales des mouvements des planètes, soit la loi des orbites, la loi des aires, et la loi des périodes ou harmonique («Le carré de la période sidérale T d'un objet - temps entre deux passages successifs devant une étoile lointaine - est directement proportionnel au cube du demi-grand axe a de la trajectoire elliptique de l'objet»).
Cette dernière loi, exposée pour la première fois dans l'Harmonices Mundi, est à l'origine de la théorie de l'attraction gravitationnelle qu'Isaac Newton établit en 1687 à partir de l'identification, par Kepler, d'un facteur constant entre la force exercée et la masse de la planète considérée (constante gravitationnelle).
Kepler accomplit cette découverte fondamentale à travers l'analyse des tables astronomiques de Tycho
Brahe, l'étude de la planète Mars lui ayant notamment permis de démontrer le mouvement elliptique et non épicyclique des planètes. L'application des lois de Kepler permit d'affiner les recherches astronomiques et de mettre en évidence les irrégularités de mouvements des corps connus. Le modèle ptoléméen, qui avait en partie survécu à la révolution copernicienne, était définitivement dépassé.
"Harmonices Mundi represent Kepler's attempt to discover God's archetypal model of the universe in the simple mathematical ratios embodied in the five regular polyhedrons, in the laws of musical harmony (...), in his own theory of astrological aspects, and in the planetary system he had proposed in Mysterium cosmographicum (1596), in which the mean distances of the planets from the sun were in proportions related to spheres inscribing and circumscribing the five regular solids. Book I, devoted to investigation of polygons and polyhedrons, introduced the great and small stellated dodecahedrons, rediscovered in 1810 by
Louis Poinsot; these, along with the two others of this class, are now known as the "Kepler-Poinsot' solids" (Norman).
Exemplaire de premier tirage: le titre, orné d'une vignette allégorique gravée sur bois, ne comporte pas le paragraphe commençant par les mots «Accessit nunc...». Le volume s'ouvre par une épître de Kepler à Jacques Ier d'Angleterre qui, d'après Caspar, manque à un certain nombre d'exemplaires.
Bien complet des 5 planches hors texte gravées sur cuivre et de la petite gravure complétant la page 186.
Les planches gravées sur cuivre montrent des formes géométriques complexes. Le texte est illustré de nombreux schémas gravés sur bois.
Quelques feuillets brunis, cachet gratté au verso du titre avec atteinte à quelques lettres, salissures et déchirures sans manque aux pages 7-9.

Provenance: Florianus Canesius (note d'achat sur le titre, datée 1621).
First edition, first issue of this epochal book containing Kepler's discovery of the third law of planetary motion. Kepler regarded this work his crowning achievement in elucidating the harmonic regularities of the universe.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue