TURGOT DE SAINT-CLAIR (Antoine) Factum, contenant... - Lot 31 - Pierre Bergé & Associés

Lot 31
Aller au lot
Estimation :
2000 - 4000 EUR
TURGOT DE SAINT-CLAIR (Antoine) Factum, contenant... - Lot 31 - Pierre Bergé & Associés
TURGOT DE SAINT-CLAIR (Antoine) Factum, contenant l'histoire tragique pour le sieur Martin Marcara Avasinz, natif de la ville d'Hispahan, capitale de Perse, conseiller au Conseil souverain de l'Isle-Dauphine, & directeur des comptoirs de la Compagnie françoise des Indes orientales dans les Indes & dans la Perse, demandeur en requeste presentée au Conseil de Sa Majesté du 5. mars 1676. Et Michel Marcara, son fils. Sans lieu ni date [Paris, 1676]. In-4 de 56 pp.: vélin souple, triple filet doré encadrant les plats avec fleurs de lys dorées dans les angles (reliure de l' époque). Première et sans doute unique édition. Les visées de Colbert sur Madagascar. Rapport du maître des requêtes au Conseil du roi Antoine Turgot de Saint-Clair sur l'affaire Marcara. Le récit qu'il contient est picaresque. Martin Marcara Avanchinz, Arménien né à Ispahan, faisait du négoce avec l'Inde dont il parlait la langue. Il rencontra Colbert à Paris en 1665. Celui-ci, impressionné par ses talents, le fit naturaliser Français et lui confia la création de comptoirs à Madagascar pour le compte de la Compagnie des Indes qui en avait pris possession, le 11 juillet 1665, au nom du roi Louis XIV. Marcara s'acquitta à merveille de sa tâche mais, ayant refusé de se prêter aux malversations d'un haut dirigeant de la Compagnie, Caron, ni même de le couvrir, il devint son ennemi juré. S'ensuivit alors une persécution acharnée destinée à l'abattre. Arrêtés sur la foi d'une calomnie, Marcara et son fils passèrent trois ans enchaînés à fond de cale, puis, sur ordre du roi auquel ils demandaient justice, encore deux années de détention à Port-Louis. Turgot ne les reçut que le 12 janvier 1675. Le procès devait durer dix ans: « On ignore tout de la fin de Maracara Avanchinz, qui semble n'avoir rien obtenu, en dépit des appuis qu'il pouvait avoir à Paris » (Gabrial Ranpoandro, Un marchand arménien au service de la Compagnie française des Indes: Marcara Avanchinz, Archipel, 1979, pp. 99-114). Bel exemplaire. First and probably sole edition of
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue