RADCLIFFE, Ann.

Lot 107
Aller au lot
Estimation :
1000 - 1200 EUR
RADCLIFFE, Ann.
Éléonore de Rosalba ou Le Confessionnal des pénitens noirs. Traduit de l'anglais par Mary Gay. Paris & Genève, Le Petit & J.J. Paschoud, 1797. 7 Tome en 3 volumes in-12 (10 x 80 mm). de un frontispice gravé, 2 ff.n.ch., 179 pp. pour le T. I coin des pp. 49/50 refait touchant à quelques lettres; frontispice gravé, 2 ff.n.ch., 171 pp.; pour le T. II; un frontispice, 212 pp., 12 f.n.ch (blanc) pour le T. III; un frontispice, 178 pp. pour le T.IV; un frontispice, 178 pp. pour le T. V; un frontispice, 177 pp. pour le T.VI; un frontispice, 207 pp. pour le T.VII; basane brune, filet à froid d'encadrement, dos lisse orné, pièce de titre et de tomaison respectivement de maroquin rouge et noir, tranches mouchetées (reliure de l' époque).
Quérard, VII, 430; voir Loliée, Romans noirs, 489.
Edition originale de la traduction française due à Mary Gay-Allard.
C'est sous ce titre que l'ouvrage est cité dans la préface de L'Italien publié par Denné la même année dans la traduction de Morellet.
«Ann Radcliffe et M.G.'Monk' Lewis partagent l' honneur d'avoir inventé le ‘roman noir' ou terrifiant (‘Tale of terror'). Ce genre littéraire connut le plus grand succès. L'Italien, qui est une des meilleures oeuvres de l'auteur, raconte l' histoire d'une jeune fille persécutée» (Laffont-Bompiani).
Exemplaire complet des sept beaux frontispices gravés d'après les dessins de Quévédo.
Quelques petites taches, pp. 81/82 du tome II réparées avec ruban adhésif.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue