Buste de jeune esclave africain en bronze... - Lot 250 - Pierre Bergé & Associés

Lot 250
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 3 000EUR
Buste de jeune esclave africain en bronze... - Lot 250 - Pierre Bergé & Associés
Buste de jeune esclave africain en bronze à patine brune. Portant au cou un collier de fer muni d'une chaîne, le jeune esclave, au nez épaté et aux lèvres épaisses, regarde frontalement; sa chevelure aux mèches bouclées est retenue par un bandeau noué dans la nuque. Trous de fixation sur les épaules.
Italie du nord, Padoue, atelier d'Andrea Briosco dit Riccio, début du XVIe siècle
Hauteur: 11 cm
Soclé
Ouvrages consultés: A. Gibbon, Guide des bronzes de la Renaissance italienne, Paris, 1990, p 174; Exposition Trente 2008, Rinascimento e passione per l'antico. Andrea Riccio e il suo tempo, Musée diocésain tridentin, cat.90.
Sujet original, qui ne semble pas avoir été répertorié dans les bronzes Renaissance, ce jeune esclave noir semble pouvoir être rapproché par sa facture et sa patine à la production des petits bronzes du nord de l'Italie du commencement du
XVIe siècle. On pense notamment au petit buste d'un homme à la chevelure frisée, dont un exemplaire est conservé au
Kunsthistorisches Museum de Vienne (inv. KK 5516, fig.a) et un autre, de moins bonne qualité, au musée du Louvre (inv. OA 9116, fig.b). Donné à Andrea Briosco di Riccio ou attribué à son atelier, ce buste d'homme est reconnu pour être un autoportrait de l'artiste, surnommé le Riccio à cause de ses cheveux crépus. Haut de 4,5 cm, on retrouve la même puissance d'expression alliée à une facture très libre, ne s'embarrassant pas de détails, caractéristiques de ce petit buste d'africain.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue