André DERAIN (1880-1954)

Lot 18
Aller au lot
Estimation :
25000 - 35000 EUR

André DERAIN (1880-1954)

Portrait de gueule d'empeigne, 1913
Huile sur panneau.
Signée en bas à droite.
Oil on panel.
Signed lower right.
H_45 cm L_28,5 cm
Provenance:
- Jacques Lipchitz, Paris (1917)
- Alfred Rome, Grenoble (1918)
- J.-F. Simon, France (1918)
- Gabriel Fournier, Paris (1941)
- Georges Biessy, France (1944)
- Richard Anacréon, Paris (1949)
- vente Hôtel Drouot, Paris, 23 juin, 2004, lot 28
- acquis dans cette vente par le père de l'actuel propriétaire
- collection privée
Bibliographie:
- Bilbao, Bilbao Bizkaia Kutxa Fundazioa, Derain eskultore/escultor, 2006, illustré dans le catalogue np.
(sous le titre autoportrait et incorrectement décrit comme huile sur toile).
- Carcassonne, Musée des Beaux-Arts et de Douai, Musée de la Chartreuse, Derain, sculpteur & photographe, 2007-08, illustré dans le catalogue p. 63 (sous le titre autoportrait et incorrectement décrit comme huile sur toile)
Un certificat d'authenticité de Mme Geneviève Taillade en date du 13 juin 2019 sera remis à l'acquéreur
André derain
André Derain est un peintre français qui, aux côtés d'Henri Matisse, co-fonde le mouvement fauviste. Né le 10 juin 1880 à
Chatou, Derain apprend très tôt la peinture par lui-même et rencontre Matisse dans une classe dirigée par le symboliste
Eugène Carrière. Derain et Matisse se retirent à l'été 1905 dans le village méditerranéen de Collioure, qui deviendra lieu de retraite pour des artistes comme Pablo Picasso et Tsuguharu Foujita. Les deux artistes développent alors un style de peinture qui utilise des modèles de couleurs artificielles et lumineuses pour représenter des sujets réalistes. Un an plus tard, ils montrent leur travail lors du Salon d'Automne où le critique Louis Vauxcelles ironise en les appelant Fauves, ce qui va marquer le début du mouvement fauviste. Derain reçoit le prix Carnegie en 1928 pour sa peinture Still life with Dead Game, ce qui lui apporte la célébrité et lui permet d'organiser une tournée de son travail en Occident dans les années 1920. Il découvre plus tard l'art moderne et le ton de ses oeuvres deviennent alors plus classiques. Il est accusé d'être sympathisant nazi et meurt le 8 septembre 1954 à Garches en France.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue