Paul VERLAINE.

Lot 26
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 5 561EUR

Paul VERLAINE.

Poëmes saturniens. Paris, Alphonse Lemerre, 1866.
In-12 : broché, sous étui et chemise en demi-maroquin rouge.
Édition originale tirée à 505 exemplaires, aux dépens de l'auteur.
Les Poèmes saturniens furent en partie financés par Élisa Dujardin, cousine du poète et inspiratrice de quelques-uns de ses premiers vers. En 1883, le tirage n'était toujours pas épuisé chez l'éditeur.
Premier recueil de Paul Verlaine (1844-1896).
Des quarante pièces du recueil, certaines furent composées dès les années de lycée. L'ouvrage parut dans l'indifférence malgré les éloges de Sainte-Beuve, de Victor Hugo, de Banville ou de Stéphane Mallarmé saluant "un métal vierge et neuf".
Envoi autographe signé : à l' illustre Poëte
Emile Deschamps respectueux hommage de profonde admiration
P. Verlaine
Un peu oublié aujourd'hui, Emile Deschamps (1791-1871) fut bien un "illustre poète", ami de Théophile Gautier, Victor Hugo ou Alfred de Vigny. Parmi les pionniers du romantisme, il fut l'un des fondateurs de La Muse française, traduisit Schelling, adapta en vers réguliers des traductions françaises de Shakespeare et fut un des librettistes de Berlioz et de Meyerbeer.
Il compta parmi les quelques défenseurs de Baudelaire lors du procès des Fleurs du Mal pour outrage à la morale publique : il lui adressa un poème que Baudelaire fit imprimer.
Dos restauré, gardes renouvelées et petite restauration dans la marge supérieure du titre.
(Galantaris, Verlaine, Rimbaud, Mallarmé, nº 6.) "Une jeune aube de vraie poésie" (Victor Hugo)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue