Guillaume APOLLINAIRE. André Salmon. Sans lieu ni date [1908].

Lot 37
Aller au lot
Estimation :
4000 - 5000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 4 680EUR
Guillaume APOLLINAIRE. André Salmon. Sans lieu ni date [1908].
Manuscrit autographe signé "Guillaume Apollinaire", 18 pages sur 18 feuillets in-4 montés sur onglets : demi-maroquin rouge à grain long avec bandes, dos lisse (Semet et Plumelle).
Manuscrit autographe signé : un salut au compagnon de route qui prend des allures de manifeste poétique.
Le texte a paru dans Vers et Prose, la revue fondée en 1905 par Paul Fort, dans la livraison de juin-août 1908.
"Cet article n'est pas seulement un acte d'amitié à l'égard du compagnon rencontré en 1903 aux soirées de La Plume ; il permet aussi à Apollinaire d'exprimer quelques-unes de ses idées sur la poésie et le merveilleux" (OEuvres en prose complètes,
Bibliothèque de la Pléiade, p. 1713).
Beau manuscrit sur papier vert d'eau, quelques feuilles repliées et raboutées, portant corrections et ajouts ainsi que des remarques typographiques à l'encre rouge.
On a relié en tête un portrait d'André Salmon ; dessin original signé de Léopold Survage.
Grand portrait au crayon sur une feuille extraite d'un carnet à spirale (210 x 135 mm).
Dans un article paru dans Paris-Journal le 15 juillet 1914, Apollinaire rendait hommage à celui qui s'appelait encore
Léopold Sturwage et à son invention du "rythme coloré" : "Nul doute que le nom de Léopold Sturwage à qui nous devons une nouvelle muse ne devienne bientôt illustre."
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue