GUILLAUME APOLLINAIRE.

Lot 40
Aller au lot
Estimation :
4000 - 5000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

GUILLAUME APOLLINAIRE.

Un fantôme de nuées. Sans lieu ni date [1913].
Manuscrit autographe signé "Guillaume Apollinaire", 4 pages sur 4 feuillets in-4 montés sur onglets : reliure moderne en demi-veau crème à la Bradel, titre en long.
Important manuscrit autographe signé. Le poème fut recueilli dans Calligrammes.
Manuscrit de travail, sur papier vert d'eau : portant de nombreuses corrections et quelques ajouts, il offre des variantes par rapport à la version imprimée - notamment le titre originel, biffé :
Nuage. Ce dernier faisait écho au dernier vers :
Siècle ô siècle des nuages.
Manuscrit inédit, le seul existant : il a notamment échappé aux rédacteurs des OEuvres poétiques complètes de la Pléiade.
Un fantôme de nuées avait d'abord paru dans Les Écrits français (nº 1, 1913), puis dans Le Nouvel
Imagier (1914-1918), avant d'être inséré dans Calligrammes (1918).
Le poème est dénué de ponctuation, selon l'usage du poète. Lors de sa première publication dans
Les Écrits français il avait été ponctué, provoquant, dans le numéro suivant du périodique, cette mise au point du poète : "M. Guillaume Apollinaire regrette que les typographes de cette revue «qui ne sont pas encore faits à ses habitudes», aient ajouté une ponctuation parasite à son poème
Un Fantôme de Nuées." (Apollinaire, OEuvres poétiques complètes, p. 1077 : "André Billy a raconté qu'Apollinaire, écrivant une nouvelle destinée à Excelsior, avait écrit en prose les lignes qui forment les dix premiers vers de ce poème ; puis, «ne sachant plus que dire, il fit appel à son démon, et la nouvelle tourna en poème.»")
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue