Louis ARAGON.

Lot 45
Aller au lot
Estimation :
2000 - 3000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 539EUR
Louis ARAGON.
Une vague de rêves. Paris, [1924].
In-4, broché.
Rare édition originale : tiré à part à petit nombre du numéro 2 de la revue Commerce.
Aragon donne ici au surréalisme son premier manifeste, très peu de temps avant la publication du Manifeste d'André Breton.
Son texte se termine par l'appel emblématique : "Faites entrer l'infini." (Vlasie in Dictionnaire Aragon, II, 2019, p. 976 : "Publié dans la revue Commerce à l'automne 1924, ce texte marque la naissance officielle du mouvement surréaliste, à l'instar du Manifeste du surréalisme de Breton [...]. Écrits parallèles, ils sont d'ailleurs issus d'un projet commun entre Soupault, Breton et Aragon qui devait se nommer Lettre à l'Aurore, mais qui ne s'est jamais réalisé. Tous deux publiés en octobre de la même année, la rédaction d'Une vague de rêves semble toutefois terminée plus rapidement [...]. En ce sens, si cet ouvrage paraît délaissé ou minimisé par la critique en comparaison avec le manifeste de Breton, son importance reste majeure dans la fondation du surréalisme.")
Important envoi autographe signé :
À Jacques-André Boiffard, chut ! il se promène, il pense avec les yeux, il sourit, c'est le jour : vous êtes mon ami des jours clairs et froids, votre ami absent et fidèle Louis Aragon
Provenance remarquable que celle de Jacques-André Boiffard qui "pense avec les yeux" : entré dans le groupe surréaliste avec ses amis Naville et Gérard, Jacques-André Boiffard (1903-1961) va donner quelques textes à La Révolution surréaliste. Il est du petit nombre de ceux qui "ont fait acte de Surréalisme absolu", listés par André Breton dans le Manifeste. Photographe, il participera avec Man Ray à l'illustration de Nadja. Il se rapprochera plus tard de Bataille et de la revue Documents.
Dos légèrement insolé.
"Faites entrer l' infini"
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue