René CHAR.

Lot 125
Aller au lot
Estimation :
2000 - 3000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 4 170EUR
René CHAR.
Cahier des comptes. [Paris, mai-juin 1931].
Cahier d'écolier de (8) ff., papier réglé, couverture ornementée de papier mauve : percale lavallière à la Bradel, pièce de titre de maroquin noir (G. Gauché).
Curieux cahier des comptes de la Centrale surréaliste par son trésorier, le poète René Char, pour les mois de mai et juin 1931 : de la bibliothèque de Paul Eluard.
Usant d'un cahier d'écolier sur la couverture duquel René Char a noté son nom et son adresse, le poète liste recettes et dépenses - notamment les cotisations (pas toujours réglées) de Eluard, Aragon, Tanguy, Buñuel, Dalí, Thirion, Unik,
Malkine, Ernst, Tzara, Sadoul, Breton, etc., ainsi que la "collecte" du 22 mai 1931.
Les dépenses ne sont indiquées que pour le mois de mai et consistent pour l'essentiel en achats d'enveloppes et de timbres. On y relève également, avec deux porteplumes, une sortie de 280 Francs pour le manifeste Au feu ! (Le tract, rédigé par Louis Aragon et Paul Thirion, a été publié en mai 1931 à la suite de la vague d'incendies d'églises et de couvents en Espagne qui devait réjouir les surréalistes encourageant les Espagnols à "détruire par tous les moyens la religion" et à "effacer jusqu'aux vestiges de ces monuments de ténèbres".)
René Char n'a été membre du groupe surréaliste que cinq ans durant, de 1929 à 1934.
Exemplaire relié par G. Gauché pour la bibliothèque de Paul Eluard, avec son ex-libris dessiné par Max Ernst portant la devise : "Après moi le sommeil."
L'exemplaire se trouve reproduit dans l'Album Char de la Pléiade (1968, p. 144, avec 2 reproductions).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue