Vierge à l'Enfant en terre cuite polychromée....

Lot 45
Aller au lot
Estimation :
2000 - 3000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Vierge à l'Enfant en terre cuite polychromée....

Vierge à l'Enfant en terre cuite polychromée.
Marie est assise, portant l'Enfant nu et allongé sur ses genoux qui serre un oiseau de sa main droite ; visage juvénile aux traits fins, entouré par un voile dont les extrémités sont nouées ; elle est revêtue d'une robe ceinturée sous la poitrine et d'un manteau aux pans revenant sur le devant des genoux en formant des plis harmonieux, profonds et cassés.
Italie, Florence, d'après Benedetto da Maiano (1442-1497), fin du XVe/début du XVIe siècle Hauteur : 33 cm
Étiquette de collection (quelques usures à la polychromie du visage)
Provenance : ancienne collection Docteur Otto Lanz (1865-1935), Amsterdam
Ouvrage consulté : J.Warren, Sculptures in Stone, Clay, Ivory, Bone and Wood, Ashmolean Museum, Oxford, T II, 2014, cat. 120 et 121.
Lien : https://www.lootedart.com/news.php?r=OWX3 5H734651
Chirurgien suisse renommé, Otto Lanz est connu pour avoir réuni durant la première partie de sa vie une importante collection de tableaux et d'objets d'art, essentiellement de la Renaissance italienne. Il termina sa carrière comme professeur de chirurgie à Amsterdam où il décéda en 1935. Auparavant, il avait cherché à vendre sa collection au Rijksmuseum qui exposait depuis 1906 un certain nombre de ses objets. De même, il prêta 122 de ses tableaux pour une exposition au Stedelijk Museum de la ville, de juin à octobre 1934. Pendant la guerre, ses héritiers furent forcés de vendre la collection à Hitler qui l'acquit pour son projet de Führermuseum à Linz, suite à de longues et complexes tractations, pour 2 millions de francs suisses et 350000 florins. Après la capitulation, la collection revint à l'Etat néerlandais. Une grande partie des oeuvres retourna au Rijksmuseum, d'autres furent dispersées dans différents musées, enfin un certain nombre, jugées à l'époque de moindre importance, furent vendues aux enchères dont, très probablement, cette jolie Vierge de la fin du quattrocento.
Cette Madone en terre cuite polychrome s'inspire des modèles de Benedetto da Maiano, sculpteur sur bois de formation. Il commença à travailler avec son frère, l'architecte Giuliano da Maiano et se perfectionna ensuite dans l'atelier d'Antonio Rossellino. Ses madones, empreintes d'une grande douceur, présentent des visages de jeune fille aux traits délicats avec les yeux fendus et le menton aigu comme ici. La composition s'inspire de Madones en stuc qui lui sont attribuées comme celle conservée à l'Ashmolean Museum d'Oxford (WA 1888 .CDEF.S22, fig.a) avec les pans du voile noués sur la poitrine ou une autre visible au Isabella Stewart Gardner Museum de Boston (inv. S27w9, fig. b) montrant une position très semblable de l'Enfant et une robe ceinturée haut sous la poitrine.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue