Plaque en fer repoussé en fort relief, damasquiné... - Lot 77 - Pierre Bergé & Associés

Lot 77
Aller au lot
Estimation :
5000 - 6000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 10 400EUR
Plaque en fer repoussé en fort relief, damasquiné... - Lot 77 - Pierre Bergé & Associés
Plaque en fer repoussé en fort relief, damasquiné or et argent représentant Henri IV en buste. Le roi est revêtu d'une armure à l'antique, la tête de face, le buste légèrement tourné de trois-quarts sur la droite.
Paris, attribuée à Guillaume Dupré (Sissone, vers 1576 - Paris, 1643) d'après un de ses modèles, vers 1605
Hauteur : 18,2 cm - Largeur : 14,2 cm
Les portraits en relief exécutés en fer repoussé du XVIIe siècle sont assez rares, en fer damasquiné or et argent davantage encore. On ne connaît ainsi que deux représentations d'Henri IV d'un travail très similaire dans les collections publiques : une avec le souverain de profil au musée d'Écouen (inv.
Ec.1662, fig.a), une autre, également réalisée comme ici d'après un modèle de Guillaume Dupré, au Metropolitan Museum (inv. 40.13.3, fig.b). Ainsi que le souligne la notice du musée français, on est devant une technique de fer repoussé et damasquiné propre à l'armurerie et à l'orfèvrerie, domaines dans lesquels oeuvraient les artistes parmi les plus adroits dans l'art de façonner le métal. Le revers de la plaque est ainsi martelé à froid afin de dégager de forts reliefs côté face qui sont ensuite ciselés et incrustés de métaux précieux. L'effet décoratif jouant sur les surfaces brunies du fer et les détails vestimentaires brillants de deux couleurs différentes donne un aspect d'une grande préciosité, le fond rapidement passé à l'or faisant ressortir le sujet.
Guillaume Dupré, durant sa longue carrière, devint premier sculpteur du roi Henri IV en 1611 à la suite de Barthélémy Prieur dont il était le gendre. Au service de ce souverain et de ses successeurs, il fut le grand médailleur des rois et de la cour jusqu'au tout début du règne de Louis XIV. Il est ainsi l'auteur d'une médaille figurant Henri IV, accompagné au second plan de Marie de Médicis, réalisée en 1605, identique à quelques détails près de cette plaque en fer repoussé (Musée des Beaux-Arts de Lyon, fig. c).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue