Georges COURTELINE.

Lot 14
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Georges COURTELINE.
Le Train de 8 h 47. Sans lieu ni date [1888].
Manuscrit autographe in-8 de (1) f. de titre et 120 ff. chiffrés 1-119, 22bis et 78bis [il n'y pas de f. 99]: maroquin rouge janséniste, dos à nerfs, filets dorés sur les coupes, bordures intérieures décorées, doublures et gardes de soie rouge (David).
Manuscrit autographe signé, complet, du célèbre roman de Georges Courteline restituant, avec drôlerie, la vie de caserne.
Le manuscrit porte de nombreuses corrections.
Envoi autographe signé sur le premier feuillet:
A mon cher et précieux ami H. Roche, pour satisfaire dans les plus humbles proportions ses instincts bibliophiliques, j'offre cet exemplaire manuscrit et unique du Train de 8h.47.
G. Courteline
Chef du bureau de Courteline au ministère des Cultes, H. Roche reçut, par la suite, tous les ouvrages de l'auteur dédicacés.
On joint une lettre de Léopold Carteret adressée à Alain de Suzannet pour lui annoncer l'acquisition du manuscrit; il y a joint un extrait de Paris Soir (4 avril 1930) évoquant cette vente. Il note à la fin: "Le manuscrit vente Lang a été écrit beaucoup plus tard." En effet, dans le catalogue de la vente de Georges-Emmanuel Lang (I, 1925, nº 245) figurait un manuscrit du Train de 8h47 portant une note autographe signée de Courteline annonçant le manuscrit "unique, entièrement de ma main, d'après lequel fut dictée par moi à la personne qui me servait de secrétaire, la copie qu'utilisa l'imprimerie pour la composition du livre." Facétieux
Courteline? Assurément. Mais le présent manuscrit semble, en effet, plus ancien.
Provenance: vente anonyme d'avril 1930.- Léopold Carteret.- Alain de Suzannet, avec ex-libris (1934, nº 38).- Auguste Lambiotte (III, nº 22).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue