Rare camée érotique en agate à deux couches... - Lot 65 - Pierre Bergé & Associés

Lot 65
Aller au lot
Estimation :
8000 - 10000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 48 100EUR
Rare camée érotique en agate à deux couches... - Lot 65 - Pierre Bergé & Associés
Rare camée érotique en agate à deux couches de forme ovale représentant une nymphe endormie étendue sur une draperie. La jeune femme complètement nue s'abandonne au sommeil, son visage tourné vers son épaule droite; elle appuie sa tête sur la main de son bras gauche replié, son autre main reposant sur son ventre; ses cuisses ouvertes aux pieds croisés laissent voir son pubis.
Prague, attribué à Ottavio Miseroni (Milan, 1567 - Prague, 1624), vers 1600
Hauteur: 4,8 cm- Longueur: 6,7 cm - Epaisseur: 1 cm - Poids: 52 g
Dans un écrin en chagrin rouge et accompagné d'un papier dactylographié en allemand Erotische Steinarbeit 16. Jht./Italien inder Art des Steinschneiders / Miseroni, Giovanni 1551 - 1616 Mailand/Lagenachat (Travail érotique de la pierre 16e siècle/Italie dans le style du tailleur de pierre/Miseroni, Giovanni 1551 - 1616 Milan/agate à couche)
Fruit d'une commande, ce camée semble singulier dans la production des Miseroni, célèbres sculpteurs sur pierre dure d'origine milanaise, fournisseurs des cours européennes durant la seconde moitié du XVIe siècle. L'Empereur Rodolphe II, amateur insatiable d'objets précieux et de curiosités, attira à Prague dès 1576 Ottavio qui fut rejoint peu après par trois de ses frères. Leur atelier put ainsi fournir toutes sortes de pierres montées, cristaux de roche taillés ou camées pour l'Empereur et pour sa cour. Peu d'artistes pouvaient rivaliser avec les Miseroni qui possédaient parfaitement la science de la glyptique, exploitant avec une grande adresse les différentes couleurs des pierres semi-précieuses qu'ils taillaient en camée.
Cette nymphe endormie est à mettre en relation avec certaines oeuvres d'Ottavio Miseroni conservées dans la Kunstkammer du Kunsthistorisches Museum de Vienne, notamment la Marie-Madeleine agenouillée qui présente un visage très semblable (inv. n° KK 1723, fig.a).
La morphologie du corps et sa position sont également à rapprocher du célèbre couvercle en forme de coquille abritant une figure de Vénus et l'Amour, taillée dans une calcédoine jaune et rouge ayant appartenu au cardinal Mazarin, puis passée ensuite dans la collection des gemmes de Louis XIV. Ce très bel objet a été vendu dans une vente à Londres chez
Sotheby's, le 6 juillet 2011 sous le lot 6, comme attribué à Giovanni Ambrogio Miseroni (1551-1616), frère ainé d'Ottavio, réalisé dans son atelier milanais vers la fin du XVIe siècle (fig.b).
Ce camée à la connotation érotique évidente ne semble pas avoir d'autres d'équivalents connus dans l'art de la glyptique renaissance.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue