TITSINGH (Isaac)

Lot 102
Aller au lot
2 000 - 3 000 €
Résultat : 1 800 €

TITSINGH (Isaac)

Mémoires et anecdotes sur la dynastie régnante des Djogouns, souverains du Japon. Paris, A. Nepveu, 1820. In-8 de XXVIII, 302 pp. (la dernière non chiffrée): demi-veau olive à petits coins de vélin, dos à nerfs joliment orné, pièce de titre de maroquin noir, tranches mouchetées (reliure de l' époque). Première édition française, publiée avec les notes d'Abel-Rémusat. Elle est illustrée de 7 planches dépliantes, dont 3 gravées en taille douce, 2 lithographies et un arbre généalogique. Deux des planches montrent des tremblements de terre et éruptions volcaniques, dans la province de Sinano et dans celle de Simahara. Le Japon révélé par un orientaliste de renom. Attaché à la Compagnie des Indes orientales hollandaises (VOC), Isaac Tintsingh (1745-1811) maîtrisait aussi bien le chinois que le japonais. À la tête des ambassades envoyées au Japon (1785) et en Chine (1795), il est le seul Européen qui puisse se targuer d'avoir été reçu par les deux empereurs. Les Mémoires renferment de curieuses notations sur les moeurs, les fêtes et cérémonies à la cour; en appendice, remarques sur les poids et mesures, la poésie japonaise, la division de l'année, et observations sur le <>. Exemplaire de choix, dans une jolie reliure décorée du temps. (Cordier, Japonica, 449.- Pagès, 486.- Howgego I, T45).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue