ALIBERT, François-Paul.

Lot 1266
Aller au lot
Estimation :
3500 - 4500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 5 308EUR
ALIBERT, François-Paul.
La Couronne de pines. Sans lieu ni date [vers 1934].
In-12 [186 x 129] de (156) ff. le dernier blanc : maroquin bordeaux janséniste, dos à nerfs, doublures de maroquin bordeaux, non rogné, étui (Huser).
UN DES DEUX JEUX D'ÉPREUVES CONNUS : SAISI CHEZ L'IMPRIMEUR, LE ROMAN HOMO-ÉROTIQUE DE FRANÇOIS-PAUL ALIBERT N'A JAMAIS PARU.
Poète et dramaturge, François-Paul Alibert (Carcassonne 1873 - 1953) fut proche d'André Gide, dès 1907, et d'Eugène Rouart, ses “francs camarades”, complices de leurs virées interlopes dans le Sud-Ouest. Sa trilogie érotique comprend Le Supplice d'une queue, publié sous le manteau à 90 exemplaires (1931), Le Fils de Loth, sans doute son chef-d'oeuvre (La Musardine, 2002) et cette
Couronne de pines dont l'édition fut entièrement détruite, à la suite d'une saisie des Douanes.
Il ne subsiste que deux exemplaires d'épreuves : celui-ci, comportant plusieurs corrections autographes, et un second, vendu le 31 mai 2016, ne comprenant que trois corrections autographes et des passages soulignés. Sur ce dernier, l'auteur a indiqué : “N'a en réalité pas paru en librairie (Exemplaire unique de feuilles d'épreuves).”
Ainsi, Alibert lui-même semblait ignorer qu'un second jeu d'épreuves avait été sauvé.
Parfait exemplaire en maroquin doublé de Huser : il est enrichi de 10 dessins originaux à l'encre, dont un rehaussé à l'aquarelle.
Non signés, ils semblent être l'oeuvre du peintre et illustrateur catalan Pere Creixams (1893-1965) dont deux gravures hors texte ornent l'autre exemplaire d'épreuves connu.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue