François de CHATEAUBRIAND

Lot 21
Aller au lot
1 500 - 2 000 EUR
Résultat : 1 800 EUR

François de CHATEAUBRIAND

5 Lettres autographes, [1810-1811], à la duchesse de Duras; 6 pages in-8 ou in-12, 4 adresses (légers défauts à la 1ère). Lettres inédites. Mardi [3 avril 1810]. «Je voulois vous voir aujourd'hui, mais je ne puis trouver l'heure. Mde de Vaugué qui a désiré me voir depuis des siècles est parvenue enfin à me faire engager par Mde de Rosanbo et mes neveux à aller chez elle. [...] on m'a dit que le ministre de la Police devoit me faire dire je ne sais quoi de bon pour Mde de Custine. Autre visite obligée. Ne vous allarmez pas sur le ministre. Cela ne peut être que relatif au Mercure»... «Les essais sont entre les mains de Blanca [Natalie de Noailles, appelée du nom du personnage qu'elle a inspiré dans Les Aventures du dernier Abencérage]. Vous les aurez, aussitôt qu'elle me les aura rendus. J'aime ma soeur plus que jamais»... Ce mardi matin. «Si je vais déjeûner avec ma soeur ce matin, nous ne pourrons causer à notre aise. Ne seroit-il pas mieux que j'allâsse à trois heures prendre ma soeur pour se promener? Mais si je tombois encore au milieu d'un concert? Autre inconvénient. Ma soeur veutelle se trouver à trois heures sur le Boulevard des Invalides, ou veutelle venir me chercher chez moi à la même heure? J'ai bien besoin de la voir!»... [Début 1811?]. Mardi 4 h. ½. «Mille pardons, chère soeur. Je n'ai pu jamais revenir assez tôt de mes courses pour aller chez vous. Vous m'aurez attendu. Je me désole. À demain. Ne viendrez-vous pas un moment ce soir?» Ce mardi. «Il m'est impossible de vous voir ce matin. On va agiter la question de l'Institut. Je cours pour cela»..
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue