[ALGER]. DIEGO DE HAËDO (XVIIe siècle) bénédictin...

Lot 2
Aller au lot
1 200 - 1 500 EUR
Résultat : 1 600 EUR

[ALGER]. DIEGO DE HAËDO (XVIIe siècle) bénédictin...

[ALGER]. DIEGO DE HAËDO (XVIIe siècle) bénédictin et historien espagnol. Manuscrit en grande partie autographe par Augustin Le Clercq, Histoire de la ville et des rois d'Alger, suivie de la Relation des supplices qu'ont soufferts les Chrétiens martyrisés à Alger, pendant le XVIe siècle par Fray Diego de Haedo, Abbé de Fromesta, de l'Ordre de St Benoît, natif du Val de Carranca. Traduit pour la première fois de l'espagnol par Mr Augustin Le Clercq, Paris 1860; 3 forts volumes in-fol. formant 1162 pages (plus ff. blancs), reliés demi-basane brune (rel. un peu usagées).Première traduction, restée inédite, de la TOPOGRAFIA, E HISTORIA GENERAL DE ARGEL (1612). L'ouvrage de Haëdo est divisé en cinq traités, dont Augustin Le Clercq (probablement un directeur au Ministère des Finances) a traduit les trois plus importants. La première traduction française publiée de la Topographie (livre I) fut celle du Dr Monnereau et A. Berbrugger dans la Revue africaine (1870- 1871); l'Histoire des Rois d'Alger (II) fut traduite en 1881 par H.-D. de Grammont. La traduction de Monnereau et Berbrugger était incomplète, pour des raisons idéologiques et de bienséance. Si l'oeuvre de Haëdo n'a pas été traduite en français, c'est qu'elle contient de violentes diatribes antifrançaises, et des pages très crues sur la prostitution féminine et masculine, et la pratique de la pédérastie. Plus que tout autre, peut-être, a souligné Guy Turbet-Delof, ce livre contribua à répandre sur Alger et la Barbarie des notions appelées à devenir classiques: renforcement du potentiel économique, industriel et militaire des républiques corsaires par suite de l'établissement en Afrique du Nord des Morisques expulsés d'Espagne; usage de la lingua franca; climat paradisiaque et fertilité prodigieuse de la campagne africaine, etc. La traduction d'Augustin Le Clercq est ainsi divisée: - Tome I. Topographie ou description de la Ville d'Alger, de ses habitants et de leurs coutumes. - Tome II. Histoire des Roys d'Alger. En frontispice, une aquarelle gouachée, signée et datée M. Le Clercq 1862, reproduit le portrait en médaillon de Barbarossa Admiral Corsaro de los Turcos. À la fin, "Chronologie des Rois d'Alger". - Tome III. Relation des Supplices qu'ont souffert les Chrétiens martyrisés à Alger pendant le XVIe siècle, en 32 chapitres (dont un consacré à la captivité de Cervantes). Les deux premiers volumes, entièrement autographes, sont surchargés d'additions et modifications, notamment de corrections tardives à l'encre violette; le troisième, consacré aux suppliciés, est une mise au net soignée, avec quelques corrections autographes. On joint De la captivité à Alger du F. Diego de Haëdo, traduction de Moliner-Violle (Alger, Typographie Adolphe Jourdan, 1911; in-8, rel. demi-basane aubergine).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue