[DESSINS DE PRISONNIER]. SIMONET (Émile,...

Lot 255
Aller au lot
1 000 - 1 500 €
Résultat : 3 200 €

[DESSINS DE PRISONNIER]. SIMONET (Émile,...

[DESSINS DE PRISONNIER]. SIMONET (Émile, dit Fanfan). Ensemble de 4 dessins au crayon de papier. Lyon, 1930. Intéressante suite de 4 dessins, aux messages tantôt érotiques, violents ou pacifiques, par Émile Simonet dit Fanfan, réalisés lors de sa détention à la prison Saint Joseph à Lyon en 1930. - Deux gousses. Signé et daté, Saint-Joseph, 1930. (26 x 21 cm). - Chez le père Lunette. Paris. Signé et daté, Saint Joseph, 1930. (19,5 x 23 cm). - A l'ombre de la Croix. Signé. (31 x 24 cm). - Graciés, ils s'en allèrent un jour. (31 x 23,5 cm). Deux dessins sont coloriés aux crayons de couleurs, sans doute ceux distribués par Lacassagne aux jeunes détenus de Saint-Joseph en 1930. Lors de son incarcération, Fanfan rencontra le docteur Jean Lacassagne, fils du célèbre médecin légiste, qui fut étonné de ses dons exceptionnels pour le dessin, et participa à sa réinsertion. Fanfan lui fera don de ces dessins. En 1933, attendant son transfert au bagne en Guyane, ce dernier rédigea son autobiographie et exécuta une nouvelle série de dessins qu'il offrit également au docteur Lacassagne. En 1939, Lacassagne publia, en collaboration avec le peintre Jean Couty, une étude intitulée L'Art en prison, illustrée de dessins de prisonniers, dont six de Fanfan: "Fanfan a su tirer du sujet un maximum d'acuité visuelle, en faisant jouer les surfaces entre elles. Un ton d'ensemble unifie les groupes et donne plus d' intérêt plastique. L' échelle des personnages est là particulièrement bien ordonnée. La beauté du drame est renforcée par une savante harmonie de frottis superposés." Après sa libération, Fanfan fut embauché comme dessinateur par le journal Bicot, président de club. De la collection Jean Lacassagne.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue