[PETIOT (Affaire)]

Lot 367
Aller au lot
800 - 1 000 €
Résultat : 2 100 €

[PETIOT (Affaire)]

Ensemble de documents. Un meurtrier en série. "Si chacune des guerres mondiales est associée à un fait divers criminel, alors Petiot est bien le produit de la Seconde Guerre mondiale, comme Landru l'est pour celle de 14-18. Le contexte de guerre, l'assassinat en série et la tentative d'élimination des cadavres par le feu sont les principaux points communs des deux affaires" (Philippe Zoummeroff ). Le docteur Petiot fut reconnu coupable de 27 meurtres; il en revendiqua 63, prétendant les avoir commis "pour la France". Il fut guillotiné le 25 mai 1946. L'ensemble comprend: - 2 ordonnances autographes du docteur Petiot, datées de 1940. - 30 tirages de photographies prises entre 1944 et 1946 (de 12 x 17 cm à 18 x 24 cm). On y voit le docteur Petiot, sa femme, et toutes les images prises lors de la perquisition à son domicile: les restes humains calcinés découverts sur les lieux, l'hôtel particulier où il avait établi son cabinet, la chaudière, la cave aménagée en chambre à gaz, le judas par lequel il regardait agoniser ses victimes, ainsi que des photographies prises lors du procès. - un important dossier judiciaire tapuscrit comprenant les procès verbaux d'interrogatoires de Petiot, des rapports, le compte rendu de son arrestation, la déposition d'un proche d'une des victimes, le réquisitoire définitif (35 pp.), le compte rendu de son exécution, et la liste des personnes disparues. - 58 journaux, parus entre 1944 et 1946: Franc Tireur, Grand Echo du Nord de la France, Nord Éclair, Réveil du Nord, Combat, La France socialiste, Front national, La Montagne, etc., ainsi que 3 revues: Paris jour, Noir et blanc et Actu.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue