PERRONET (Jean-Rodolphe) & Antoine CHEZY

Lot 102
Aller au lot
400 - 600 EUR
Résultat : 500 EUR

PERRONET (Jean-Rodolphe) & Antoine CHEZY

Mémoire lû à la rentrée publique de l'Académie Royale des sciences, le 15 novembre 1775. Sur les moyens de conduire à Paris, une partie de l'eau des rivières de l'Yvette & de la Bièvre. Paris, Imprimerie royale, 1776. Petit in-4, broché, étiquette de titre manuscrite sur le premier plat. Première édition: elle est ornée d'un plan et de 3 cartes, gravés par Perrier et repliés. Au début des années 1760, Antoine Deparcieux proposa de détourner l'Yvette, petite rivière à l'eau plus pure que celle de la Seine, afin d'alimenter la capitale. En 1769, deux ingénieurs, Jean-Rodolphe Perronet (1708-1794) et Antoine Chézy, furent désignés "pour reconnaître l'Yvette, déterminer l'endroit où il conviendra de la détourner de son cours, lever les profils et faire les nivellements, ainsi que les plans et devis des ouvrages nécessaires wau détournement. Tous ces travaux nécessitent du temps et ils n'en feront rapport à l'Académie des sciences bien plus tard (...). Mais, malgré un accueil favorable, le projet semble enterré" (Archives, objets et images des constructions de l'eau du Moyen Âge à l' ère industrielle, 2002, p. 51). Architecte et ingénieur, Jean-Rodolphe Perronet construisit notamment à Paris le pont de la Concorde et celui de Neuilly. Il est le fondateur de l'école des Ponts et Chaussées. Antoine Chézy, son collaborateur, énonce ici la formule hydraulique qui porte son nom: cette première équation de l'écoulement uniforme a servi à la construction des canaux dans le monde entier. De la bibliothèque Léon Mayeur, avec ex-libris
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue