VAUVENARGUES, Luc de Clapiers, marquis de

Lot 40
Aller au lot
Estimation :
4000 - 6000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 7 519EUR
VAUVENARGUES, Luc de Clapiers, marquis de

Introduction à la connoissance de l'esprit humain, suivie de réflexions et de maximes.
Paris, Antoine-Claude Briasson, 1746.
In-12 de (10) ff., 384 pp., (1) f. d'errata: veau brun moucheté, dos à nerfs, armes dorées au centre des plats, coupes et bordures intérieures décorées, tranches mouchetées (reliure de l'époque).
ÉDITION ORIGINALE, RARE.
Un moraliste dans la lignée de Montaigne au siècle des Lumières.
L'ouvrage anonyme est le seul paru du vivant du marquis de Vauvenargues (1715-1747), mort à l'âge de 31 ans.
"Lecteur de Plutarque et stoïcien dans l'âme, il se consola par quelques amis, Mirabeau père et
Voltaire, qui découvrit dans ce frère en souffrances et débilités physiques le philosophe qu'il ne pouvait être. L'Introduction parut en 1746 sous un titre maladroit: Vauvenargues mourut l'année suivante en préparant une seconde édition. (...) Ce livre composé de morceaux épars, de paragraphes secs et de définitions très abstraites est le testament, l'ouvrage unique - tradition moraliste française:
Montaigne, La Rochefoucauld, La Bruyère, avant lui - d'un esprit nourri de la prose classique (...) et qui tire de lui-même (...) les "paradoxes" et les quelques certitudes que lui inspire son expérience intime d'être humain. Chrétien dans un siècle qui ne l'est guère, mais point militant, philosophe, mais point engagé, Vauvenargues est un pur moraliste. De sa souffrance personnelle, de sa solitude, il a tiré une sensibilité d'écorché et le sens de la grandeur humaine face au destin. Il réhabilite l'esprit d'enfance et juge sévèrement guerre et tyrannie politique: bel exemple d'analyse qui n'oublie pas qu'il y a une âme" (François Moureau).
En dépit de l'enthousiasme d'un Voltaire, qui déclara à son auteur: "Vous êtes l'homme que je n'osais espérer", L'Introduction à la connoissance de l'esprit humain parut dans l'indifférence. Méconnu de son vivant, sauf d'un cercle de happy few, Vauvenargues (1715-1747) devra attendre le XIXe
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue