SÉVIGNÉ, Marie de Rabutin-Chantal, marquise de

Lot 45
Aller au lot
Estimation :
10000 - 15000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 56 394EUR
SÉVIGNÉ, Marie de Rabutin-Chantal, marquise de

Recueil des lettres à Madame la comtesse de Grignan, sa fille. Nouvelle édition augmentée. Paris, Compagnie des Libraires, 1774.
Joint, en reliure uniforme:
Lettres de Madame de Sévigné au comte de Bussy-Rabutin tirées des lettres de ce dernier. Pour servir de suite au recueil des lettres de madame de Sévigné à madame de Grignan, sa fille. Amsterdam & Paris, Delalain, 1775.
9 volumes in-8: maroquin rouge, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin vert, triple filet doré encadrant les plats avec fleurons dans les angles, armes dorées au centre et surmontées, sur les plats supérieurs, de la mention "Grignan" en lettres dorées, coupes filetées or, bordures intérieures décorées, tranches dorées (reliure de l'époque).
Superbe collection réunissant deux éditions complémentaires des Lettres de Madame de Sévigné.
Les huit volumes publiés en 1774 reproduisent le texte paru en 1754 établi par le chevalier Perrin, en y joignant les Lettres choisies publiées en 1751. Le neuvième volume, contenant les 107 lettres à
Bussy-Rabutin, est ici en édition originale. (Tchemerzine-Scheler, V, 827 & 829).
Deux portraits gravés en frontispice de Mme de Sévigné et de sa fille, Mme de Grignan.
"On dénombre environ cent cinquante lettres autographes sur les mille trois cent soixante-treize connues. La plupart des lettres de la marquise à sa fille ont été brûlées ou fâcheusement remaniées par les descendants. Aucune n'a été publiée de son vivant. La prose la plus policée du monde, le naturel tant vanté, n'étaient pas moins des effets de l'art que l'oeuvre d'une société. Il y a dans cet accord une sorte de miracle, voire un document de première main sur le Grand Siècle" (Jacques T.
Quentin, Fleurons de la Bodmeriana, nº 43).
Exemplaire exceptionnel dont les reliures ont été ornées, à l'époque, des armes de Madame de Sévigné, surmontées de la mention "Grignan" en lettres dorées.
Mme de Sévigné étant disparue depuis près d'un siè
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue