NIN, Anaïs

Lot 177
Aller au lot
Estimation :
4000 - 6000 EUR
NIN, Anaïs

The House of Incest. Paris, Siana Éditions [Bruges, Imprimerie Sainte-Catherine], 1936.
In-4, broché, couvertures imprimées et rempliées; sous étui-chemise moderne.
Édition originale, remarquablement imprimée à Bruges sur les presses de l'Imprimerie
Sainte-Catherine.
Tirage limité à 249 exemplaires sur papier Excelsior Cartridge (n° 205).
Récit poétique et transgressif aux accents surréalistes, The House of Incest est le premier ouvrage de fiction de l'écrivain américain d'origine franco-cubaine Anaïs Nin (1903-1977).
"All that I know is contained in this book written without witness, an edifice without dimension, a city hanging in the sky. "
Remarquable et long envoi autographe signé, des plus intimes:
Para Helba Huara who incarnates for me all the dance and music of the world... whom I made here The Dancer...
who saves the world from paralysis and fear...
dancing...
Anaïs Nin
Paris 1936
Superbe provenance que celle de la danseuse péruvienne Helba Huara, l'un des principaux personnages de ce livre. Elle entretint une liaison amoureuse avec Anaïs Nin en même temps que son mari Gonzalo Moré, journaliste et artiste péruvien, collaborateur d'Artaud.
Ce ménage à trois devait fournir à Anaïs Nin le sujet de son roman Les Chambres du coeur, publié en 1950.
Remarquée pour ses chorégraphies exotiques - voire "démoniaques" - lors de sa tournée en France de 1936, Helba Huara (1900-1986) était considérée à l'époque comme la nouvelle Isadora Duncan.
Jacques Prévert lui consacra un poème en 1958. La propre fille d'Helba Huara, Elsa Henriquez, devait quant à elle illustrer deux livres du poète: les Contes pour enfants pas sages (1947) et Guignol (1952).
Bel exemplaire broché
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue